mis à jour le

GO- La RTS nomme Farba Ngom

Bravo Monsieur le président de la République, pour tous ces petits changements apportés à la tradition, hier, avec l'intronisation de la «dear» Mimi. Rien à dire sur les nouveaux ministres. Aucun d'eux n'a usurpé ses diplômes. Et si on s'en réfère à leur cv, on peut tout de suite avancer que nous venons, sur le papier au moins, d'avoir un gouvernement qui semble avoir la tête de l'emploi. Cela dit, faites gaffe à vos camarades de l'Alliance pour la République (Apr). Certains d'entre eux se fichent pas mal que Mimi ait été choisie à leur place. Du moment que ce n'est pas eux, ou leurs proches, ce n'est plus leurs oignons. Ils vont la tolérer, certes, mais cela s'arrêtera là. Chaque acte posé sur la balance, aura son contrepoids politique. Certains le feront à dessein pour précipiter la chute du nouveau Premier ministre et prendre sa place, d'autres aussi, mais mus par le désir de plaire, l'ignorance, ou un souci démagogique placé en investissement.

Comme vos copains choyés de la RTS, par exemple ! Hier, à peine la nouvelle PM a-t-elle fini de présenter son gouvernement, qu'ils se sont dépêchés (à travers la journaliste Ibadou de service) de faire venir votre griot Farba sur scène, pour lui demander ses impressions sur le remaniement. Une occasion exploitée bien entendu, dans l'autre dessein de l'entendre chanter vos louanges, en direct.

Quand bien même Farba Ngom est devenu député pour services rendus, depuis quand invite-t-on des particuliers à l'installation d un nouveau gouvernement ? N'y a-t-il pas erreur sur le casting des hôtes du jour? Que penser de ces pratiques à la Wade qui persistent et dont tout le monde attendait la fin, justement pour marquer la rupture et convoquer le sérieux ?

Il faudrait peut-être voir de ce côté là, si réellement vous voulez nous convaincre du choix pertinent, et non seulement partisan de Mimi. Ce sont ces petits moments de pure politique politicienne qui ont toujours été à la base de la perte de plusieurs grands politiques, car les sénégalais sont devenus matures et ne s'accommodent plus de ce comportement rétrograde. Si vous en tenez compte désormais, tant mieux pour tous. Mais si vous ne me croyez pas, on parie ?

Cébé

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye