mis à jour le

Algérie-Mali : les choses sérieuses commencent ce mardi

L'Algérie entame mardi à Sidi Moussa près d'Alger un stage d'une semaine en vue du match face au Mali le 10 septembre à Blida.

23 joueurs dont quatre locaux sont convoqués au centre technique de la Fédération Algérienne de Football. Parmi eux, quelques revenants. Comme les défenseurs Fethi Harek (SC Bastia, France) et Ali Rial (JS Kabylie). Ce dernier remplace le blessé Rafik Halliche (Académica Coimbra, Portugal).

Dans le registre des absents, Rafik Djebbour (Olympiakos, Grèce), Foued Kadir (Rennes, France) et Faouzi Ghoulam (Saint-Etienne, France) sont mis de côté par Vahid Halilhodzic en raison de leur situation en club. Tous trois payent pour un temps de jeu insuffisant avec leurs formations respectives.

Quelle attaque pour l'Algérie ?

Le manque de compétition n'est pas propre aux trois joueurs pré-cités. Nombre des joueurs européens sélectionnés en équipe nationale ont débuté sur le banc de touche de leur club cette saison.

La situation est particulièrement dramatique en attaque. Un seul attaquant de métier parmi les quatre retenus dans la liste des 23 joueurs joue régulièrement avec son club en ce début d'exercice. Il s'agit de Hilal Soudani, auteur de 7 buts (toutes compétitions confondues) sous les couleurs de Dinamo Zagreb (Croatie).

Ses concurrents - Islam Slimani (Sporting Lisbonne, Portugal), Nabil Ghilas (Porto, Portugal) et Ishak Belfodil (Inter Milan, Italie) - présentent un bilan bien décevant. Seul Islam Slimani s'est contenté de cinq minutes lors du derby de Lisbonne samedi passé.

Cette situation devrait donner des soucis à Vahid Halilhodzic, qui veut faire de ce rendez-vous contre le Mali une répétition générale. Une répétition avant la double confrontation des barrages en octobre et novembre prochains pour la Coupe du Monde 2014.

The post Algérie-Mali : les choses sérieuses commencent ce mardi appeared first on Algérie Focus.