mis à jour le

Tournée sous-régionale de IBK : LES ETAPES DE OUAGADOUGOU ET KARA

Comme nous l'annoncions dans notre édition d'hier,  le nouveau président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, vient de boucler une tournée  dans des pays de la sous-région. Après Abidjan, vendredi, il était samedi à Ouagadougou. Il était venu remercier son homologue burkinabè, médiateur de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) dans notre crise, et demander l'appui du Burkina Faso pour la suite de la médiation entre le gouvernement et les groupes armés de Kidal. « Qu'est ce que nous pouvons entreprendre dans un pays, pour son développement, si le socle est instable ? Il faut déjà que nous retrouvions un partage heureux de notre pays. C'est cela la priorité : la réconciliation nationale sur des bases franches et saines », ajouté IBK.

« Je suis ici aujourd’hui en tant que président élu du Mali pour un devoir élémentaire de reconnaissance à l’endroit d’un frère qui a accepté la lourde responsabilité d’assurer la médiation dans la crise multiforme que notre pays a connue », a encore dit le nouveau chef de l'Etat, indiquant que Compaoré « restera à mes côtés, il sera reconduit, il n’a même pas le choix », a-t-il dit sur le ton de la plaisanterie

Le président Compaoré a pour sa part félicité Ibrahim Boubacar Keïta pour son élection, et surtout pour sa participation à l'accord préliminaire qui a permis la tenue de la présidentielle : « Il a milité à nos côtés pour la construction de la paix actuelle au Mali parce que c'est un homme politique qui connaît bien ce pays. »

Le président burkinabé a ensuite affirmé qu’il avait de « bons préjugés » sur son homolgue malien et lui a souhaité « bonne arrivée à ce poste ».

De Ouagadougou, le président de la République a mis le cap sur Kara, une ville dans le nord du Togo. Il a été à l'aéroport de Niamtougou par le président togolais Faure Gnassingbé.
« Nous ne sommes pas encore à l'étape d'une visite officielle, je suis venu rendre hommage à un grand Africain et remercier le Togo pour son geste de solidarité », a déclaré le nouveau président de la République. « Le Togo s'est porté parmi les nations amies du Mali pour être à son chevet quand notre nation était au bord de l'abîme, a  poursuivi Ibrahim Boubacar Keïta. D'abord au niveau de la Cédéao, en participant à la prise de décisions qui nous ont permis de tenir la tête hors de l'eau. Ensuite en envoyant les enfants du Togo pour venir aux côtés de leurs frères du Mali et mettre hors de notre territoire ceux qui avaient le projet de l'asservir. »

Le Togo est en effet, l'un des pays qui ont été les premiers à envoyer les troupes dans notre pays dans le cadre de la force de la CEDEAO, la Misma que la Mission intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) a depuis lors absorbée. Aujourd'hui, près d'un millier de militaires togolais opèrent au sein de la Minusma, dont un bataillon fait la sécurité à Kidal.

    15/08/2013 – MALI

Mali: IBK sur le parvis du palais de Koulouba

 

 

« L’essentiel se fera après »

Au plan bilatéral, dit le président Ibrahim Boubacar Keïta, l'essentiel se fera plus tard. « Nous ne sommes pas encore en entretien officiel et je vous l'ai dit, l'essentiel se fera après. Dans tous les cas nous sommes ensemble. Les événements qui se sont passés récemment ne font que réaffirmer ces relations-là. »

Puis, le président malien s'est engagé à approfondir ses relations avec le Togo, ajoutant qu'il s'y emploiera avec un « engagement total et le plus grand plaisir ».

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

tournée

AFP

Tournée du roi du Maroc dans trois pays africains

Tournée du roi du Maroc dans trois pays africains

AFP

L'antiterrorisme au menu d'une tournée de John Kerry en Afrique et dans le Golfe

L'antiterrorisme au menu d'une tournée de John Kerry en Afrique et dans le Golfe

AFP

Netanyahu en Afrique pour une tournée "historique"

Netanyahu en Afrique pour une tournée "historique"

IBK

Liberté publique

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Mali

Et si, finalement, c'est ATT qui avait raison?

Et si, finalement, c'est ATT qui avait raison?

Mali

Kidal aux mains des rebelles

Kidal aux mains des rebelles

Ouagadougou

AFP

Burkina: l'ex-otage australienne est arrivée

Burkina: l'ex-otage australienne est arrivée

AFP

Burkina: marche silencieuse en hommage aux victimes de l'attaque de Ouagadougou

Burkina: marche silencieuse en hommage aux victimes de l'attaque de Ouagadougou

AFP

Leila Alaoui, une photographe humaniste victime des jihadistes

Leila Alaoui, une photographe humaniste victime des jihadistes