mis à jour le

"Nous devons suivre le rythme de l'économie africaine"

L'Institut international de l'ingénierie, de l'eau et de l'environnement (2iE), situé dans la capitale burkinabè, séduit à l'international. Son directeur général, Paul Giniès, l'homme qui a su conduire la réforme décisive en 2005, alors que l'institut était à la croisée des chemins, défend l'idée que la formation des cadres africains doit permettre de soutenir le rythme de la croissance en Afrique (plus de 5 % en moyenne). Bilan des Journées entreprises 2013, rôle des ingénieurs dans la création des entreprises (...) - Economie

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre