mis à jour le

On vous le dit

Quand les sportifs se soucient de l'environnement   Le concept environnement n'est pas un vain mot pour les sportifs. Ainsi, la ville de Sétif a connu hier une vaste action de nettoyage et d'assainissement à laquelle ont pris part des champions olympiques ainsi que les jeunes athlètes d'élite du camp olympique de cette cité des Hauts-Plateaux. Cette opération, intitulée «Ensemble préservons notre ville», inscrite dans le cadre des activités liées au sport et à l'environnement initiées par le COA, le ministère de l'Environnement et la wilaya de Sétif, a aussi reçu un écho favorable puisque autorités et habitants y ont adhéré pleinement. A rappeler que le COA s'est donné comme principe d'entreprendre de telles opérations à  chaque fois qu'il regroupe l'élite.   A Dubaï, une Ouzbèke menace de se faire exploser Une Ouzbèke a menacé hier de se faire exploser dans un bâtiment des services judiciaires de Dubaï pour «réclamer la reconnaissance de paternité de son enfant», a indiqué un communiqué de la police. Les autorités ont immédiatement évacué le bâtiment et ses environs et   entamé des négociations avec cette femme pour mettre fin «pacifiquement» à l'incident, précise le communiqué. Elle «a pénétré dans le bâtiment des services judiciaires ce matin (dimanche) avec son enfant et a menacé de se faire exploser si son différend avec l'homme qu'elle affirme être le père et veut faire reconnaître comme tel,  n'était pas résolu», explique le texte. L'enquête préliminaire a montré que cette femme «a utilisé cette méthode extrême pour attirer l'attention et gagner la sympathie» pour soutenir son cas, indique encore ce communiqué, transmis par email. Des mesures sont en cours pour «préserver les vies de la femme et de son enfant et éviter des réactions imprévues».        Les enfants à l'honneur du Prix national des médias     L'édition 2013 du Prix national des médias, lancé  par la Radio algérienne et le bureau de l'Unicef en Algérie, est consacrée au  thème des «Enfants invisibles et oubliés», ont indiqué hier les organisateurs  dans un communiqué. Le Prix national des médias récompense les meilleurs produits journalistiques qui traitent de «la situation des enfants en Algérie et les défis auxquels ils  font face», expliquent les organisateurs, précisant que le thème retenu pour  cette édition, lancée à la mi-août, est «les enfants invisibles et oubliés». Les organisateurs du Prix entendent par «enfants invisibles et oubliés» ceux qui sont «porteurs de handicaps, évoluant en dehors du système scolaire  ou abandonnés», des catégories d'enfants souvent marginalisés. Les distinctions «non financières» seront attribuées, selon le communiqué, à six catégories d'expression médiatique : la télévision, la radio, la presse  écrite, la presse électronique, la photographie et la caricature.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien