mis à jour le

Charfi confirme la légalité de l'autorisation de la tenue de la 6e session du CC du FLN

Le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Mohamed  Charfi, a indiqué lundi à Alger que la décision de justice autorisant la tenue  de la 6e session du Comité central (CC) du parti du Front de libération nationale  (FLN) a été émise dans le cadre de la "transparence" et de la "légalité".       "La décision de justice ayant tranché le différend sur la tenue de  la 6e session du CC du parti du FLN a été prise dans le cadre de la transparence  et de la légalité et a été annoncée officiellement", a affirmé M. Charfi dans  une déclaration à la presse en marge de l'ouverture de la session d'automne  de l'Assemblée populaire nationale (APN).         S'agissant du recours introduit par le coordonnateur du bureau politique  du parti du FLN, Abderahmane Belayat, et des membres du CC contre la décision  du tribunal administratif de Bir Mourad Raïs autorisant jeudi dernier la tenue  de la 6e session du parti, le ministre a souligné que "tout le monde a le droit  au recours".         "Le dernier mot revient à la justice", a-t-il ajouté, appelant les parties  concernées à "bien relire la décision de justice".          "Emise par le Conseil d'Etat ou le tribunal administratif, il s'agit  d'une décision de justice rendue officiellement", a-t-il poursuivi dans ce sens.           

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

FLN

AFP

Législatives en Algérie: du FLN aux islamistes, les forces en lice

Législatives en Algérie: du FLN aux islamistes, les forces en lice

AFP

Algérie: des journaux critiquent un soutien de l'armée au chef du FLN

Algérie: des journaux critiquent un soutien de l'armée au chef du FLN

Algérie

Les Algériens élisent leur président

Les Algériens élisent leur président