mis à jour le

L’essentiel de la production en céréales est importée (expert)

Le Sénégal a orienté sa politique agricole pour atteindre l'autosuffisance alimentaire de sa population pour les années à venir, a dit le consultant Makane Cissé, soulignant que le pays importe l'essentiel de sa consommation en céréales.

''Les importations sont passées de 25 kg en 1960 à plus de 100 kg par habitant en 2013. Les importations de riz sont passées de 650.789 tonnes en 2010 à 804.934 tonnes en 2011 pour atteindre 918.897 tonnes en 2012'', a-t-il dit lundi à Dakar.

M. Cissé présentait une communication dans le cadre d'un panel sur les défis de l'autosuffisance alimentaire, organisé par l'Association sénégalaise des ingénieurs de l'agriculture (ASIA).

Ces importations ont des ''factures de plus en plus lourdes passant de 130,8 milliards de francs CFA en 2010 à 207,6 milliards en 2012'', a-t-il relevé.

Le secteur agricole est dominé par un système de production basé sur les exploitations familiales, dont l'essentiel ne couvre pas leur sécurité alimentaire.

Malgré la volonté des différents gouvernements successifs pour améliorer l'agriculture dans son ensemble, les résultats restent mitigés.

''A cela s'ajoutent les problèmes de changements climatiques, les crises économiques systémiques, l'accroissement de la population et la non maîtrise de la variation des prix des denrées alimentaires'', selon le consultant.

Toutefois, a indiqué Makane Cissé, ''le degré de l'insécurité alimentaire varie d'une région à une autre''.

A part les contraintes exogènes citées plus haut, l'insécurité alimentaire s'explique également par ''la non exploitation des possibilités d'irrigation dans les zones traversées par les fleuves, les contraintes politiques, foncières, techniques et institutionnelles, entre autres''.

Les principales politiques de lutte contre l'insécurité et la malnutrition alimentaire sont élaborées sans une grande concertation avec les différents acteurs et secteurs du monde rural, a-t-il souligné.

Pour sa part, le président de l'ASIA, Alioune Fall, a rappelé l'objectif de ce panel destiné à mener une réflexion très approfondie et nourrie de donner la vision des acteurs du secteur sur les politiques qui sont mises en ½uvre en matière de sécurité alimentaire et/ou d'autosuffisance alimentaire.

Il s'agit de passer en revue d'une manière très critique les politiques agricoles au Sénégal, d'identifier les forces et faiblesses du secteur agricole dans son ensemble, de proposer des alternatives crédibles, réalistes et réalisables qui mises en ½uvre vont participer à booster le secteur, selon le président de l'ASIA

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

production

AFP

Tunisie: accord pour mettre fin

Tunisie: accord pour mettre fin

AFP

Shell reprend sa production sur le terminal nigérian de Forcados

Shell reprend sa production sur le terminal nigérian de Forcados

AFP

Ethiopie et Maroc signent un important projet de production d'engrais

Ethiopie et Maroc signent un important projet de production d'engrais

céréales

AFP

De Nantes

De Nantes

La Rédaction

Sécurité alimentaire : DES CEREALES A

Sécurité alimentaire : DES CEREALES A

[email protected] (Author Name)

La Tunisie va importer 16 millions de quintaux de céréales

La Tunisie va importer 16 millions de quintaux de céréales