mis à jour le

Accidents du travail<br>Le CESE démonte le projet de loi

Points: 
Les maladies professionnelles exclues de la nouvelle réglementation
Le texte prévoit une procédure de conciliation obligatoire

Pour la première session ordinaire sous la présidence de Nizar Baraka, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) s’est penché sur la question épineuse des accidents du travail. En effet, le Conseil a adopté lors de cette réunion un rapport en réponse à une demande d’avis sur le projet de loi sur la réparation des accidents du travail, adressée par la Chambre des représentants, après avoir reçu le texte du gouvernement.

Légende Image: 

Les membres du CESE ont considéré que «le projet de loi n’apporte pas de réponses pertinentes aux problèmes que soulève le système des risques professionnels, notamment en maintenant la même philosophie de la réglementation actuelle»

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

accidents

AFP

Sénégal: 13 morts dans des accidents lors d'un pèlerinage

Sénégal: 13 morts dans des accidents lors d'un pèlerinage

LNT

Accidents de la circulation : Benkirane prend le dossier en main !

Accidents de la circulation : Benkirane prend le dossier en main !

LNT

Accidents de la route : L’hécatombe se poursuit

Accidents de la route : L’hécatombe se poursuit

projet

AFP

Tunisie: vaste projet contre la pollution d'un site chimique

Tunisie: vaste projet contre la pollution d'un site chimique

AFP

Nigeria: un projet d'attentat antimusulmans déjoué

Nigeria: un projet d'attentat antimusulmans déjoué

AFP

L'Angola revoit son projet de réforme interdisant l'avortement

L'Angola revoit son projet de réforme interdisant l'avortement

loi

AFP

L

L

AFP

Côte d'Ivoire: l'ASEC Mimosas fait la loi lors du derby ivoirien

Côte d'Ivoire: l'ASEC Mimosas fait la loi lors du derby ivoirien

AFP

Côte d'Ivoire: une nouvelle loi sur la presse dénoncée par les organisations professionnelles

Côte d'Ivoire: une nouvelle loi sur la presse dénoncée par les organisations professionnelles