mis à jour le

El Otmani : Le Maroc réitère sa condamnation du massacre ignoble survenu

Le Caire - Le Maroc réitère sa condamnation du massacre ignoble survenu à Al-Ghota Est (Banlieue de Damas) à cause de l'utilisation d'armes chimiques interdites mondialement, a souligné, dimanche au Caire, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Saad Dine El Otmani.

Il a été décidé, aujourd'hui' ''d'imputer au régime syrien la responsabilité de ce crime ayant fait plus de 1400 morts parmi les citoyens syriens, à cause de l'utilisation d'armes chimiques interdite...

Lemag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

Maroc

Géopolitique

Le Maroc va au clash lors d'un sommet international à Malabo

Le Maroc va au clash lors d'un sommet international à Malabo

AFP

Ethiopie et Maroc signent un important projet de production d'engrais

Ethiopie et Maroc signent un important projet de production d'engrais

AFP

Sommet africain: le Maroc se place un peu plus sur le continent

Sommet africain: le Maroc se place un peu plus sur le continent

condamnation

AFP

CPI: le Congolais Bemba fait appel de sa condamnation pour crimes de guerre

CPI: le Congolais Bemba fait appel de sa condamnation pour crimes de guerre

AFP

La RDC "rejette" les appels de l'Occident après la condamnation de six militants

La RDC "rejette" les appels de l'Occident après la condamnation de six militants

AFP

Libération sous caution de Pistorius après sa condamnation pour meurtre

Libération sous caution de Pistorius après sa condamnation pour meurtre

massacre

AFP

Afrique du Sud: 4 ans après le massacre de Marikana, la vie des mineurs a peu changé

Afrique du Sud: 4 ans après le massacre de Marikana, la vie des mineurs a peu changé

AFP

RDC: début du procès pour le massacre ethnique de Mutarule

RDC: début du procès pour le massacre ethnique de Mutarule

AFP

RDC: nouveau massacre près de Beni après une brève accalmie

RDC: nouveau massacre près de Beni après une brève accalmie