mis à jour le

Espagne: Rajoy promet des baisses d’impôts

Le chef du gouvernement et président du Parti Populaire (PP) espagnol, Mariano Rajoy, a annoncé samedi qu’il allait baisser les impôts au cours de l’année prochaine

M. Rajoy, qui s’exprimait lors d’une rencontre à Soutomaior, dans le nord de l’Espagne, a indiqué que les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la crise économique donnent des “résultats tangibles”.

Le dirigeant populaire a, toutefois, noté que le gouvernement a pris des décisions qui n’ont pas été du goût de beaucoup de gens, mais qu’il était “convaincu” d’avoir fait son “devoir”, faisant allusion aux mesures d’austérité adoptées par l’exécutif central pour réduire le défit public, telles la hausse de la TVA et le gel des salaires.

“Les choses ne sont pas encore bien, mais elles sont meilleures qu’il y a un an, et je dis que l’année prochaine sera encore meilleur”, a-t-il dit devant des milliers des personnes qui assistaient à la traditionnelle rencontre en Galice, qui marque la rentrée politique du Parti Populaire.

“Il y a un an, on parlait de la prime de risque et de sauvetage, aujourd’hui non”, a-t-il martelé, ajoutant que l’Espagne a “retrouvé la crédibilité et la réputation d’un pays doté de la solvabilité”.

Le responsable espagnol a également annoncé que d’ici la fin de l’année , il  mettra en oeuvre “des réformes importantes” et que durant le  premier trimestre de l’année prochaine, il présenterait la réforme fiscale annoncée.

Il a, d’autre part, souligné que “rien ni personne” ne le distraira de son objectif de sortir le pays de la crise dans laquelle il est plongé.

“Rien ni personne ne nous distraira de notre mission essentielle pour cette législature qui est la sortie de la crise et la reprise économique”, a insisté le chef du gouvernement.

LNT

Crédits AFP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables”