mis à jour le

Tanger: Le lycée Regnault fête son centenaire

Une soirée de gala a été organisée, samedi, au Lycée Regnault de Tanger, en célébration du centenaire de cet établissement relevant de la mission éducative française au Maroc.

Cette cérémonie a connu la participation de plus de 500 anciens élèves du lycée, dont de hauts responsables, des intellectuels, des artistes et des hommes d’affaires venus des quatre coins du monde pour prendre part à ces festivités organisées sous le slogan “100 ans : notre histoire a de l’avenir”.

Dans une allocution à cette occasion, le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Youssef Amrani, ancien élève du lycée Regnault, a mis en exergue l’importance de cet établissement devenu, au fil des décennies, un véritable centre d’excellence au Maroc et à Tanger particulièrement.

Il a aussi rappelé les “valeurs fondamentales véhiculées par ce lycée tout au long de son histoire, à savoir le respect, l’ouverture, le dialogue et la tolérance, des valeurs qui forment également le socle identitaire du Maroc”.

Le lycée a aussi initié ses élèves à la maîtrise d’instruments essentiels qui leurs ont permis d’interagir avec les changements du monde, notamment l’esprit d’analyse et de critique et l’assiduité dans le travail, a souligné M. Amrani, rendant hommage aux efforts du corps enseignant et aux lauréats qui, par leur succès dans différents domaines, ont contribué à la renommée du lycée.

Le Lycée Regnault symbolise aussi les relations “fondamentales et intenses” qui lient le Maroc et la France, à travers un partenariat exceptionnel ayant permis aux deux pays de bâtir des rapports privilégiés et de développer une vision commune et des approches conjointes sur les grandes questions internationales, a ajouté le ministre.

De son côté, Annick Depardieu, proviseur du Lycée, a noté que tout au long de son histoire, le Lycée Regnault, le plus ancien établissement de la mission éducative française au Maroc, n’a cessé d’inculquer les valeurs de tolérance, de dialogue, de diversité et de respect de l’autre.

Le lycée a toujours donné l’exemple d’une coexistence réussie et d’une véritable diversité culturelle et religieuse, a-t-elle relevé, affirmant que les anciens élèves, qui se sont installés un peu partout dans le monde, gardent toujours un fort sentiment d’appartenance à cette école et à la ville du Détroit.

Au cours de cette soirée, des “trophée du centenaire” ont été remis à des personnalités de renom, anciens élèves du lycée, en particulier le grand écrivain marocain Lotfi Akalay.

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

lycée

AFP

Afrique du Sud: un lycée contraint de suspendre un règlement anti-coupes afro

Afrique du Sud: un lycée contraint de suspendre un règlement anti-coupes afro

AFP

Nigeria: reconstruire le lycée de Chibok, sinon Boko Haram aura "gagné"

Nigeria: reconstruire le lycée de Chibok, sinon Boko Haram aura "gagné"

AFP

Onze ans après le pillage, réouverture du lycée français d'Abidjan

Onze ans après le pillage, réouverture du lycée français d'Abidjan

fête

AFP

Côte d'Ivoire: le coupé-décalé fait sa fête

Côte d'Ivoire: le coupé-décalé fait sa fête

AFP

Meurtri, le Soudan du Sud annule sa fête d'indépendance

Meurtri, le Soudan du Sud annule sa fête d'indépendance

AFP

Fifa: anniversaire au goût amer pour Blatter qui fête ses 80 ans

Fifa: anniversaire au goût amer pour Blatter qui fête ses 80 ans