mis à jour le

L’Algérie rêve d’un taux de croissance de 7% d’ici 2015

Un ministre a affirmé ce dimanche que l'Algérie est capable de réaliser un taux de croissance de 7 % en 2015. Ce ministre, c'est Bachir Messaïtfa, secrétaire d'Etat chargé de la Prospective et des Statistiques. Lequel a précisé au Forum du quotidien DK News que ces prévisions sont basées sur plusieurs éléments dont "le niveau des ressources naturelles du pays, l'existence d'une volonté politique et une important stock de réserves de change." 7%, ce n'est pour l'instant qu'un objectif comme l'a assez explicitement souligné Bachir Messaïtfa :
L'Algérie tente d'atteindre un taux de croissance annuel de 7 % en 2015
Un chiffre pareil propulserait l'Algérie dans le groupe des BRICS, ce cercle restreint de pays en pleine forme d'un point de vue économique, à savoir le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud. Le gouvernement algérien est donc plus optimiste que le Fonds Monétaire International, qui prévoit déjà un joli 3,4% de croissance pour 2013 et jusqu'à 4% d'ici 2017. Pour caresser de plus près encore ce doux rêve, l'Algérie compte lancer un ensemble d'études sur l'amélioration des capacités de production de l'agriculture, l'industrie, l'énergie et les mines, ainsi que l'amélioration de la qualité des soins de santé et de l'éducation. A ce jour, la croissance économique en Algérie est constituée à 85% de l'apport des hydrocarbures, des services et du BTPH.  
 

The post L’Algérie rêve d’un taux de croissance de 7% d’ici 2015 appeared first on Algérie Focus.

croissance

AFP

Christine Lagarde en visite au Bénin, prévoit une croissance de 6%

Christine Lagarde en visite au Bénin, prévoit une croissance de 6%

AFP

Afrique: la reprise fragile de la croissance se confirme, selon le FMI

Afrique: la reprise fragile de la croissance se confirme, selon le FMI

AFP

Le Nigeria renoue avec la croissance au deuxième trimestre

Le Nigeria renoue avec la croissance au deuxième trimestre