mis à jour le

Saadani prend ses fonctions de secrétaire général du parti du FLN

Le nouveau secrétaire général du parti du Front de  libération nationale (FLN), Amar Saadani, a pris ses fonctions dimanche au siège  du parti à Hydra (Alger).   Saadani a rencontré à cette occasion des cadres et des députés  du parti au Parlement ainsi que des membres du Comité central (CC). Appelant tous les militants du parti à "porter les préoccupations de  la base", Saadani a estimé que "l'étape actuelle s'inscrit dans le prolongement  du parcours du parti".          Il a ajouté que le parcours du parti du FLN a "connu des points positifs  et des points négatifs que nous assumons", appelant les militants à "s'éloigner  de tout ce qui pourrait les diviser au niveau des différentes structures". Il  a en outre insisté sur "la nécessité d'unifier les rangs aux mieux des intérêts  du pays et du parti".          Saadani a par ailleurs indiqué qu'il engagera "des concertations avec  toutes les parties en vue de choisir un bureau politique avec qui il travaillera  durant cette étape", ajoutant que ses membres "seront désignés par le CC dans  un délai d'un mois".         Le CC déposera dans un délai "d'un mois", auprès du ministère de l'Intérieur,  les documents relatifs au déroulement de sa réunion, tenue jeudi dernier, a-t-il  précisé.          Il a également indiqué que le groupe parlementaire du FLN sera renouvelé  après l'ouverture de la session d'automne "à travers des élections transparentes  et intègres".          A une question sur le conflit qu'a connu le parti récemment notamment  pour ce qui est de la tenue de la réunion du CC, M. Saadani a noté que "ce dossier  est clos", ajoutant que "la présence de la majorité des membres du CC a mis  fin à tous les problèmes, cette instance étant souveraine".           Pour Saadani, la justice "ne prononcera pas de décisions contraires  à celles prises par la direction du parti". Il a rappelé à cet effet que le  Conseil d'Etat avait soumis l'affaire au tribunal administratif pour trancher  la question du recours introduit par ceux qui se sont opposés à la réunion du  CC. Il a également rappelé que le tribunal a validé la tenue, un jour après,  de la réunion vu l'urgence de la question.        

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

FLN

AFP

Algérie: des journaux critiquent un soutien de l'armée au chef du FLN

Algérie: des journaux critiquent un soutien de l'armée au chef du FLN

Algérie

Les Algériens élisent leur président

Les Algériens élisent leur président

L'après-17 avril

Il faut regarder au-delà de la présidentielle algérienne

Il faut regarder au-delà de la présidentielle algérienne