mis à jour le

Kossyam : Ouaga s'interroge et la Présidence parle

Dans la nuit du 30 août 2013, des tirs d'armes ont donc été entendus dans la zone résidentielle de Ouaga 2000. Plus précisément dans la zone du périmètre présidentiel.

Entre les interrogations des citoyens et les versions parfois contradictoires qui ont circulé ou qui continuent de circuler en pareille occasion, la Présidence a fini par lever un coin de voile sur les événements.

Dans un communiqué lu sur les antennes de la télévision nationale du Burkina, le 31août, il est question d'un soldat, ex-repris de justice suite aux mutineries de 2011.

Ce dernier aurait tenté de prendre par défaut les services de sécurité de la présidence. Selon les mêmes sources l'homme a été abattu après des échanges de tirs.

Rappelons que ces événements interviennent en pleine controverse sur le Sénat, voulu par une partie de la classe politique et rejetée par une autre. Nous y reviendrons...

La Rédaction

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

présidence

AFP

Côte d'Ivoire: Ouattara crée la surprise en déclinant la présidence de son parti

Côte d'Ivoire: Ouattara crée la surprise en déclinant la présidence de son parti

AFP

Afrique du Sud: les temps forts de la présidence Zuma

Afrique du Sud: les temps forts de la présidence Zuma

Politique

Tunisie: Marzouki élu à la tête du parti Al Irada

Tunisie: Marzouki élu à la tête du parti Al Irada