mis à jour le

Les migrants clandestins en Israël expulsés vers l'Ouganda

Désormais les dizaines de milliers de migrants clandestins résidant en Israël seront expulsés vers l'Ouganda. Selon le quotidien Haaretz, l'Etat hébreu a conclu un accord avec l'Ouganda prévoyant leur accueil. Cet accord entre les deux pays a été révélée en juin dernier par la presse israélienne. L'Ouganda aurait accepté cet accord en échange de fournitures d'armes, selon la presse israélienne. Près de 60 000 ressortissants immigrés africains vivent en Israël, selon des données de l'Office de l'immigration. La plupart sont originaires de l'Erythrée et du Soudan.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

migrants

AFP

Libye: plus de 100 migrants disparus après un naufrage au large des côtes

Libye: plus de 100 migrants disparus après un naufrage au large des côtes

Libye

La Libye ne doit plus être un pays de transit pour les migrants

La Libye ne doit plus être un pays de transit pour les migrants

AFP

A Tel-Aviv, la vie en suspens des migrants africains

A Tel-Aviv, la vie en suspens des migrants africains

clandestins

AFP

Ramadan au Niger: une trentaine de bouchers clandestins arrêtés

Ramadan au Niger: une trentaine de bouchers clandestins arrêtés

AFP

Clandestins en Europe, les Nigérians peinent

Clandestins en Europe, les Nigérians peinent

AFP

RDC: découverte de 19 corps de clandestins éthiopiens dans un container

RDC: découverte de 19 corps de clandestins éthiopiens dans un container

Israël

AFP

Le président égyptien appelle les Palestiniens

Le président égyptien appelle les Palestiniens

AFP

Sommet ouest-africain: Israël et le Sénégal normalisent leurs relations

Sommet ouest-africain: Israël et le Sénégal normalisent leurs relations

AFP

Tunis: manifestation après un assassinat attribué par le Hamas

Tunis: manifestation après un assassinat attribué par le Hamas