mis à jour le

Baghlia (Boumerdès) : Le terroriste abattu vendredi identifié

L'islamiste armé qui a été abattu, vendredi dernier, par les forces de l'ANP, au cours d'une opération de ratissage menée dans les maquis de la localité de Baghlia, à l'Est de Boumerdès, a été identifié, selon des sources fiables.   Ce terroriste âgé de 28 ans répond aux initiales Dj. M, originaire de la même commune. Cet élément affilié à la sériât de Baghlia activait au sien de la katibat Al Ansar de l'ex-Gspc. Il a rejoint le maquis vers la fin des années 2000. Les forces de sécurité le soupçonnent d'avoir participé à plusieurs opérations terroristes dont l'assassinat de l'ex-maire de Baghlia Mohend Idir, tué en 2010 devant sa maison. Pour rappelle, l'opération de ratissage au cours de laquelle a été neutralisé ce sanguinaire se poursuit toujours, selon nos sources. L'armée qui avait engagé cette opération d'envergure depuis  une dizaine de jours s'appui sur des informations faisant état de la présence d'un important groupe terroristes dans les maquis de Baghlia, à la lisière de la localité de Sidi Daouad. Et ce, malgré la baisse en intensité des bombardements enclenchés le week-end passé. Jusqu'ici, le bilan de cette offensive militaire ressort l'élimination d'un terroriste, la destruction de plusieurs caches terroriste et la récupération d'un fusil d'assaut de type kalachnikov.    

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

terroriste

AFP

Attaque terroriste au Kenya: la version policière remise en cause par des ONG

Attaque terroriste au Kenya: la version policière remise en cause par des ONG

AFP

Côte d'Ivoire: deux soldats jugés pour l'attaque terroriste de Grand Bassam

Côte d'Ivoire: deux soldats jugés pour l'attaque terroriste de Grand Bassam

AFP

Le Sénégal va renforcer ses forces armées contre la menace terroriste

Le Sénégal va renforcer ses forces armées contre la menace terroriste