mis à jour le

Circulation de faux billets de banque dans la zone Franc Le nécessaire renforcement des actions communes

Des faussaires de billets de banque pris aux filets par des agents de la police nationale à Koudougou. Un fait courant presque tous les trimestres qui pose la problématique de la sécurisation de la monnaie Ouest africaine, le franc CFA. Que faire pour stopper sinon réduire la mise en circulation des billets de banque contrefaits malgré l'existence et l'application de sanctions contre les faussaires dans l'espace CEDEAO ?

Le phénomène de circulation de faux billets de banque dans l'espace de l'UEMOA devient de plus en plus inquiétant au Burkina Faso où il ne passe pratiquement pas de semaine sans qu'un cas ne soit signalé aux forces de l'ordre et de sécurité.

Pour preuves, des agents de la douane ont saisi en début août sur l'axe Tenkodogo-Ouagadougou, un sac rempli de faux billets de banque contenant 1 040 billets de 5 000 F CFA et 952 autres de 10 000 F CFA, soit un total de 14 400 000 F CFA.

Puis, c'est à Koudougou que la police de la ville, après avoir mis la main sur un premier dealer de faux billets de banque dans la nuit du 18 au 19 août 2013, a pris au filet un autre faussaire de billets de banque ayant à sa possession 60 billets de 5 000 FCFA et huit billets de 10 000 FCFA.

Des faits qui donnent à réfléchir sur la politique de sécurisation du franc CFA. Pourquoi une telle répétition de ces actes sanctionnés par la justice des pays membres de l'UEMOA et de la zone Franc comme le Burkina ? ?

Agir ensemble pour réduire le phénomène

Les billets et pièces à cours légal dans les pays de l'UEMOA et de la zone Franc font le plus souvent l'objet de contrefaçon. Plusieurs raisons peuvent expliquer l'intérêt des faussaires. Parmi elles, on peut citer la non-maîtrise ou l'ignorance des traits caractéristiques de ces billets de banque.

Chaque type de billet de la BCEAO a des caractéristiques spécifiques. Etant donné que beaucoup de personnes ne peuvent pas faire la différence entre un bon et un faux billet, les faussaires jouent le plus souvent sur cet état de fait pour introduire dans le circuit normal des faux billets de banque.

La porosité des frontières, le laxisme dans le contrôle de la circulation de certains produits entrant dans la fabrication du billet de banque, le développement de la technologie, etc. sont autant de raisons qui expliquent la multiplicité des actes de contrefaçon des billets et pièces CFA.

L'introduction de ces faux billets de banque a un effet direct sur l'économie des pays de l'UEMOA et de la zone Franc. En effet, elle peut provoquer une inflation, une dépréciation de la monnaie commune et partant sa dévalorisation.

Au regard de la fréquence des coups de filets des forces de l'ordre et de sécurité, le phénomène devient menaçant pour le système financier et économique des pays de l'UEMOA.

C'est pourquoi les pays de l'espace UEMOA doivent mener la réflexion sur comment renforcer le contrôle des frontières et les sanctions pour réduire ce phénomène qui menace l'économique des pays de la zone.

Surtout pour ces pays dont les économies ont longtemps souffert et qui sont en train de se tirer du compte avec des croissances économiques à deux chiffres annoncées sur les prochaines années par les systèmes de Bretton Woods, il y a nécessité d'agir promptement et dans la rigueur pour éradiquer ce phénomène.

Dans ce sens, l'implication des communautés a toute son importance pour appuyer l'action des forces de sécurité et celle de la douane.

Abou OUATTARA

Que dit le Code pénal ? ?

Chapitre VIII ? : Du faux et usage de faux

Section 1 ? : de la fausse monnaie

Article 253 ? : Est puni d'un emprisonnement d'un an à cinq ans et d'une amende de deux millions à dix millions de francs ou l'une de ces deux peines seulement, quiconque contrefait, falsifie ou altère des billets de banque ou des pièces de monnaie autres que d'or ou d'argent ayant cours légal au Burkina Faso ou à l'étranger. La tentative est punissable.

Par : L'Hebdomadaire du Burkina

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

circulation

AFP

RDC: trois nouveaux robots agents pour réguler la circulation

RDC: trois nouveaux robots agents pour réguler la circulation

chauffards

Pourquoi les Congolais conduisent mal

Pourquoi les Congolais conduisent mal

Dr Vincent Sosthène Fouda

La libre circulation en Afrique centrale n'est pas un décret politique mais une volonté des peuples

La libre circulation en Afrique centrale n'est pas un décret politique mais une volonté des peuples

billets

AFP

Zimbabwe: asphyxié financièrement, le pays va refaire tourner la planche

Zimbabwe: asphyxié financièrement, le pays va refaire tourner la planche

AFP

CAN-2017: le Burkina Faso et la RDC ont leurs billets pour le Gabon

CAN-2017: le Burkina Faso et la RDC ont leurs billets pour le Gabon

AFP

Le Zimbabwe imprime de nouveaux billets au risque de renouer avec l'hyperinflation

Le Zimbabwe imprime de nouveaux billets au risque de renouer avec l'hyperinflation

banque

AFP

Egypte: la banque centrale décide de laisser flotter sa devise

Egypte: la banque centrale décide de laisser flotter sa devise

AFP

La banque mobile, nouveau grigri de la croissance en Afrique

La banque mobile, nouveau grigri de la croissance en Afrique

AFP

La Banque centrale du Nigeria réadmet les banques sur le marché international des changes

La Banque centrale du Nigeria réadmet les banques sur le marché international des changes