mis à jour le

Une tête humaine envoyée

Une tête humaine et deux mains ont été envoyée jeudi au président de la commission de la police nationale kényane (Npsc), a rapporté, hier, la Bbc. Le colis morbide destiné à Johnston Kavuludi, désigné l'an dernier pour mener à bien la réforme des forces de police, contenait en outre le message de menace "Kavuludi, tu es le suivant". Selon le journal local Daily Nation, la boîte, emballée dans un sac en plastique, a été déposée, jeudi après-midi, dans un parterre de fleurs des bureaux de la commission de la police nationale, dans le centre de Nairobi. Dans un premier temps, des démineurs ont été dépêchés sur les lieux pour examiner le colis suspect, mais ils n'ont trouvé aucune trace d'explosifs. La police relie la décapitation à la précédente découverte d'un buste dans une ferme à Ruai. L'enquête doit encore déterminer l'identité de la victime, âgée d'une trentaine d'années, ainsi que celle du ou des auteurs du meurtre et des menaces.

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

police

AFP

RDC: limogeage du chef de la police de Kinshasa

RDC: limogeage du chef de la police de Kinshasa

AFP

Nigeria: quatre morts lors d'un affrontement entre armée et police

Nigeria: quatre morts lors d'un affrontement entre armée et police

AFP

RDC : la police accuse des rebelles d'avoir massacré 39 agents

RDC : la police accuse des rebelles d'avoir massacré 39 agents