mis à jour le

LUTTE CONTRE LE TABAGISME Le CRES veut une taxation de 150% sur le tabac

L'Afrique ne pourra freiner la progression du tabagisme qu'en appliquant une fiscalité plus forte sur la cigarette, a estimé le Consortium pour la recherche économique et sociale (Cres) qui demande une taxation de 150% sur le tabac.

Un projet régional sur la taxation du tabac en Afrique de l'Ouest est en cours d'exécution par le Consortium pour la recherche économique et sociale (Cres) pour le renforcement et l'harmonisation des taux de taxation sur le tabac dans la sous-région. Révélation faite par le directeur du Cres, le professeur Abdoulaye Diagne, en marge de l'atelier d'évaluation du projet de loi anti-tabac. Pour lui, si la Cedeao veut élaborer une stratégie efficace de limitation de sa consommation de tabac, elle doit connaître la politique des pays membres concernant la production, l'importation et la commercialisation de ce produit. Partant du postulat selon lequel le moyen le plus efficace contre la réduction de la consommation du tabac est la taxation, c'est-à-dire l'augmentation significative et régulière de ses prix. «La fiscalité des produits du tabac représente donc un axe essentiel d'une stratégie globale et coordonnée de réduction du tabagisme. Celle-ci doit être définie à la fois pour réduire la consommation du tabac, financer les coûts majeurs que génère le tabagisme pour la société et financer les actions de prévention et d'aide à l'arrêt», soutient-il. Selon lui, l'action sur les prix s'est avéré la plus déterminante. C'est pourquoi, explique-t-il, le Cres va insister auprès du gouvernement pour que le Code général des impôts prenne en compte cette dimension et surtout pour que la directive de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest de taxation de 150% sur le tabac soit appliquée. «L'argument, selon lequel l'Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) limite cette taxe à 45% et ne permettrait pas au Gouvernement d'aller au-delà, est erroné, puisque les directives de la Cedeao, en termes juridiques sont supérieures», a-t-il fait savoir, donnant l'exemple du Ghana qui a appliqué le taux plafond de150%. La Côte d'Ivoire a également pris des mesures avec l'adoption d'une loi anti-tabac, a-t-il ajouté. Au Sénégal, a estimé M. Diagne, si le projet de loi passe à l'Assemblée nationale, avec les amendements proposés aux députés, ce pays sera à niveau par rapport à ces pays.

Interdiction de fumer dans les lieux publics

Les parlementaires vont bientôt renforcer les dispositions légales en matière de lutte contre le tabagisme, en adoptant une nouvelle loi anti tabac, comblant ainsi le vide juridique et remédier à l'absence de sanctions en la matière. Si cette nouvelle loi est adoptée, il sera désormais formellement interdit de fumer sur la place publique. Cette mesure d'interdiction est assortie de sanctions contre les contrevenants pouvant aller jusqu'à 50000 FCFA. Trois ans après l'entrée en vigueur de la Convention cadre de l'Organisation mondiale de la santé pour la lutte anti-tabac (Cclat), très peu de dispositions ont été prises pour son application effective. Il s'agit de l'interdiction de la publicité, la promotion et le parrainage du tabac et de ses produits, etc. Alors que dans notre pays, d'après l'Atlas du tabac rapporté par un document du Cres, 32% des adultes fument dont 7,9% chez les jeunes garçons et 1,5% de filles. La même source de données estime que 5 à 10% des décès chez les hommes sont dus à des maladies liées au tabac.

Mouhamadou BA

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

lutte

AFP

La crise en Libye affecte la lutte contre le trafic d'êtres humains

La crise en Libye affecte la lutte contre le trafic d'êtres humains

AFP

En Tunisie, Gabès, ville "victime", lutte contre la pollution industrielle

En Tunisie, Gabès, ville "victime", lutte contre la pollution industrielle

AFP

Le Ghana lance une lutte féroce contre les mines d'or illégales

Le Ghana lance une lutte féroce contre les mines d'or illégales

tabagisme

AFP

Sénégal: de nouveaux paquets de cigarettes avec des avertissements contre le tabagisme

Sénégal: de nouveaux paquets de cigarettes avec des avertissements contre le tabagisme

LNT

Tabagisme : La “Loi Evin” à la marocaine bientôt en vigueur !

Tabagisme : La “Loi Evin” à la marocaine bientôt en vigueur !

group promo consulting

TABAGISME : L’Etat dépense plus de 51 milliards FCFA chez les malades du tabac

TABAGISME : L’Etat dépense plus de 51 milliards FCFA chez les malades du tabac

tabac

AFP

Zimbabwe: des militants de l'opposition passés

Zimbabwe: des militants de l'opposition passés

Clichés

On peut parler de l'Afrique autrement qu'en évoquant des singes

On peut parler de l'Afrique autrement qu'en évoquant des singes

Benoit DOSSEH

Tunisie : des joueurs de l’Espérance passent

Tunisie : des joueurs de l’Espérance passent