mis à jour le

Ban Ki-moon hausse le ton contre le Rwanda

L'ONU persiste et signe sur sa conviction que les obus tirés sur le Rwanda l'ont été par le M23 et non par l'armée congolaise. Après les déclarations du chef des opérations de maintien de paix de l’ONU (Monusco), le 29 août lors d’une réunion à huis clos devant le Conseil de sécurité selon lesquelles des soldats rwandais s’étaient infiltrés ces derniers jours au Nord-Kivu pour appuyer les rebelles du M23, c’est au tour du secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon d’enfoncer le clou et de confirmer publiquement ces accusations.

RFI

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

ban

AFP

Mali: appel de Ban Ki-moon

Mali: appel de Ban Ki-moon

AFP

Le Soudan du Sud est "au bord du gouffre", avertit Ban Ki-moon

Le Soudan du Sud est "au bord du gouffre", avertit Ban Ki-moon

AFP

Sahara occidental: Ban exige le plein rétablissement de la mission de l'ONU

Sahara occidental: Ban exige le plein rétablissement de la mission de l'ONU

Rwanda

AFP

RD Congo: 33 ex-rebelles hutu rapatriés au Rwanda depuis janvier

RD Congo: 33 ex-rebelles hutu rapatriés au Rwanda depuis janvier

AFP

Frontière entre Rwanda et Burundi: les échanges au point mort

Frontière entre Rwanda et Burundi: les échanges au point mort

Politique

Comment la dérive autocratique du Burundi est influencée par le Rwanda

Comment la dérive autocratique du Burundi est influencée par le Rwanda