mis à jour le

“Attentat contre l’État de droit”

"C'est avec stupeur que Jil Jadid a suivi la transmutation d'un conflit interne à un parti politique en un coup de force contre les institutions de la République", a indiqué le parti de Soufiane Djilali dans un communiqué.

Liberté Algérie

Ses derniers articles: L'économiste Salah Mouhoubi n'est plus  “Il n’y a plus de communes endettées, mais des communes mal gérées”  Sahli appelle les jeunes