mis à jour le

Sondage : Les Français opposés

Paris - Près des deux-tiers des Français(64%) sont opposés à une intervention militaire de la France ausein d'une coalition internationale contre le régime de Bacharal Assad, selon un sondage BVA publié samedi par leParisien-Aujourd'hui en France.

Si les sympathisants de gauche sont partagés (50% favorableset 49% opposés), ceux de droite y sont très majoritairementhostiles (74% contre, 25% pour).

L'utilisation d'armes chimiques par le régime syrien faitpeu de doutes pou...

LeMag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

sondage

Opinion

Les citoyens africains ont davantage confiance en leurs leaders religieux qu'en la justice

Les citoyens africains ont davantage confiance en leurs leaders religieux qu'en la justice

Religion

Selon un sondage, l’Algérie est le cinquième pays le plus religieux au monde

Selon un sondage, l’Algérie est le cinquième pays le plus religieux au monde

AFP

Afrique du Sud: triomphe de l'ANC aux élections du 7 mai, selon un sondage

Afrique du Sud: triomphe de l'ANC aux élections du 7 mai, selon un sondage

français

AFP

Tchad: un Mirage 2000 français s'écrase

Tchad: un Mirage 2000 français s'écrase

AFP

Un religieux français mis en examen pour des faits de pédophilie en Afrique

Un religieux français mis en examen pour des faits de pédophilie en Afrique

AFP

Burkina: au moins un Français tué, enquête antiterroriste pour assassinat ouverte

Burkina: au moins un Français tué, enquête antiterroriste pour assassinat ouverte

intervention

AFP

Gambie: intervention militaire pour installer le nouveau président

Gambie: intervention militaire pour installer le nouveau président

AFP

Sénégal: libération controversée de Karim Wade, qui remercie le Qatar pour son intervention

Sénégal: libération controversée de Karim Wade, qui remercie le Qatar pour son intervention

AFP

Libye: le puzzle d'une intervention militaire se met lentement en place

Libye: le puzzle d'une intervention militaire se met lentement en place