mis à jour le

Le ministre tunisien de la culture envisage le retrait de sa plainte sous condition "d'excuses claires" de Shili

Tunis - Le ministre de la culture Mehdi Mabourk envisagerait "de retirer sa plainte" contre leréalisateur Nasreddine Shili, à condition que ce dernier présente "des excuses claires", a-t-on appris vendredi de source médiatique au ministère de la culture.

Cette décision vient suite à l'initiative lancée parl'artiste Raouf Ben Yaghlan pour trouver "une solution àl'amiable" à l'agression du ministre de la culture par Shili lors de la commémoration à la mi-août du quarantième jour de l'artist...

LeMag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

ministre

AFP

Guinée-Bissau: le parti au pouvoir rejette le nouveau Premier ministre

Guinée-Bissau: le parti au pouvoir rejette le nouveau Premier ministre

AFP

RD Congo: l'opposant Samy Badibanga nommé Premier ministre

RD Congo: l'opposant Samy Badibanga nommé Premier ministre

AFP

Afrique du Sud: soupçons sur un braconnier chinois et un ministre

Afrique du Sud: soupçons sur un braconnier chinois et un ministre

Tunisien

AFP

Le wahhabisme saoudien source du "terrorisme"? Un ministre tunisien limogé

Le wahhabisme saoudien source du "terrorisme"? Un ministre tunisien limogé

AFP

Le Premier ministre tunisien réclame mobilisation et "sacrifices"

Le Premier ministre tunisien réclame mobilisation et "sacrifices"

AFP

JO-2016/Natation: l'ultime "rêve" du Tunisien Oussama Mellouli

JO-2016/Natation: l'ultime "rêve" du Tunisien Oussama Mellouli

culture

AFP

Les Ballets africains, étoiles déclinantes de la culture en Guinée

Les Ballets africains, étoiles déclinantes de la culture en Guinée

AFP

En Algérie, métal et rock résistent au carcan de la culture officielle

En Algérie, métal et rock résistent au carcan de la culture officielle

AFP

Le Kenya "foyer de culture bouillonnante", pas de "terreur": Kenyatta égratigne CNN

Le Kenya "foyer de culture bouillonnante", pas de "terreur": Kenyatta égratigne CNN