mis à jour le

Facebook : Un nouveau virus sous forme de vidéo

La légion d'utilisateurs de Facebook seront prévenus : un nouveau virus particulièrement virulent circule à grande vitesse par l'intermédiaire du fameux réseau social.

Ce nouveau virus, qui se propage à raison de 40 000 attaques par heure, a déjà fait 800 000 victimes chez les utilisateurs de Google Chrome. Si cela est loin d'être le premier cas d'attaque de ce type, c’est-à-dire par l'intermédiaire des extensions de navigateur, il est cependant inédit que l'offensive soit d'une telle ampleur. Il est par ailleurs difficile à la victime de ce virus de s'en débarrasser puisqu'il bloque l'accès aux paramètres du navigateur mais également à de nombreux sites offrant des logiciels de suppression de virus.

Méfiez-vous ainsi des vidéos envoyées par un ami : une fois que vous aurez cliqué sur cette dernière, vous serez redirigé vers un site Web mentionnant le téléchargement d'un plug-in pour regarder la vidéo. C'est ce plug-in qui sera la source de vos ennuis.

Le téléchargement donne accès aux créateurs de logiciels malveillants à vos données personnelles stockées dans votre navigateur Internet, dont vos mots de passe, leur permettant d'accéder à votre e-mail ainsi qu'à vos comptes Twitter et Facebook. En se faisant passer pour vous, le hacker propage le virus en postant la vidéo sur le réseau social et en piratant ainsi d'autres utilisateurs.

Veronica Navarrete, porte-parole de Google, a affirmé que le groupe était conscient de cette dernière attaque et avait déjà désactivé les extensions du navigateur Google Chrome touchées, tout en « continuant à améliorer nos systèmes automatisés pour qu'ils les détectent plus rapidement. »

Michael Kirkland, porte-parole de Facebook, a pour sa part assuré que le réseau social était : « en train d'empêcher les utilisateurs de cliquer sur les liens et av[ait]  signalé les extension de navigateur déficientes aux parties compétentes. »

Mais les hackers, qui seraient d'origine turque, d'après Carlo De Micheli, chercheur italien s'exprimant sur le New York Times, font preuve de ressources. Ils ont ainsi déjà adapté le code malveillant pour le lancer contre les utilisateurs du navigateur Firefox.

Nawaat

Ses derniers articles: Peut-on (encore) se passer des banques au quotidien en Tunisie?  En Tunisie, le "plus grand drapeau au monde" ne fait pas l’unanimité  Tunisie-Union européenne: une mise sous tutelle déguisée 

Facebook

Répression

Poster sur Facebook devient un crime sous l'état d'urgence en Ethiopie

Poster sur Facebook devient un crime sous l'état d'urgence en Ethiopie

Internet

Comment Facebook a offert une nouvelle vie à la langue peule

Comment Facebook a offert une nouvelle vie à la langue peule

Wildlife

Prudence, les braconniers utilisent les données GPS de vos photos en safari

Prudence, les braconniers utilisent les données GPS de vos photos en safari

virus

AFP

Un vaccin pour protéger chimpanzés et gorilles du virus Ebola

Un vaccin pour protéger chimpanzés et gorilles du virus Ebola

AFP

Deux premiers cas de virus zika recensés en Angola

Deux premiers cas de virus zika recensés en Angola

AFP

Ebola: après la Guinée, le Liberia doit reprendre la lutte contre le virus

Ebola: après la Guinée, le Liberia doit reprendre la lutte contre le virus

vidéo

AFP

La RDC présente une vidéo estimée être celle du meurtre d'experts de l'ONU

La RDC présente une vidéo estimée être celle du meurtre d'experts de l'ONU

AFP

Vidéo d'un massacre en RDC: sept soldats arrêtés au Kasaï

Vidéo d'un massacre en RDC: sept soldats arrêtés au Kasaï

AFP

Boko Haram diffuse une vidéo d'exécution sur le modèle de l'EI

Boko Haram diffuse une vidéo d'exécution sur le modèle de l'EI