mis à jour le

Bourse : Les rachats d’actions ont perdu leur attractivité

Points: 
La chute des transactions enlève tout intérêt à ces opérations
Leur mise en place aurait permis aux actionnaires d'amortir la baisse des cours
La limitation des transactions uniquement sur le marché central jugée contraignante

SALAFIN et Stokvis Nord Afrique (SNA) vont démarrer les premiers programmes de rachat d’actions auxquels est adossé un contrat de liquidité. Cette possibilité est offerte depuis peu aux émetteurs pour améliorer la liquidité de leur titre. Le contrat de liquidité pourra couvrir jusqu’à 20% du programme de rachat d’actions.

Légende Image: 

L’effondrement des transactions sur le marché enlève tout sens à la mise en place d’un programme de rachat d’actions sachant que les niveaux d’intervention sont encadrés avec la nouvelle réglementation. Mais au-delà des volumes, la réalisation des transactions dans le cadre du programme de rachat d’actions uniquement sur le marché central est jugée peu intéressante

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

bourse

AFP

Afrique du Sud: la bourse de Johannesburg est-elle toujours aux mains des Blancs ?

Afrique du Sud: la bourse de Johannesburg est-elle toujours aux mains des Blancs ?

AFP

Afrique du Sud: la bourse est-elle toujours aux mains des Blancs?

Afrique du Sud: la bourse est-elle toujours aux mains des Blancs?

La rédaction

8 sociétés publiques et des investisseurs étrangers pour réveiller la Bourse d’Alger

8 sociétés publiques et des investisseurs étrangers pour réveiller la Bourse d’Alger