mis à jour le

Tunisie: la coalition au pouvoir présente une proposition de sortie de crise

La coalition gouvernementale tunisienne dirigée par les islamistes d'Ennahda a présenté vendredi aux médiateurs de la crise politique tunisienne une proposition de compromis pour sortir de l'impasse tout en refusant à nouveau une démission immédiate du cabinet réclamée par l'opposition.

Medi1 Radio

Ses derniers articles: Algérie: l'ex-chef de la diplomatie  Situation au Mali: le président mauritanien s'entretient avec le Haut représentant de l'UA pour le Mali et le Sahel  Message du président tunisien 

coalition

AFP

Centrafrique: la coalition de l'opposition demande l'annulation des élections

Centrafrique: la coalition de l'opposition demande l'annulation des élections

AFP

Centrafrique: la coalition de l'opposition "exige" le report des élections du 27 décembre

Centrafrique: la coalition de l'opposition "exige" le report des élections du 27 décembre

AFP

RDC: le président en quête d'une "nouvelle majorité" face au "rejet" de sa coalition avec Kabila

RDC: le président en quête d'une "nouvelle majorité" face au "rejet" de sa coalition avec Kabila

pouvoir

AFP

Centrafrique: des groupes armés menacent le pouvoir en cas de "hold-up électoral"

Centrafrique: des groupes armés menacent le pouvoir en cas de "hold-up électoral"

AFP

Ghana: John Mahama, l'ex-président qui veut reprendre les rênes du pouvoir

Ghana: John Mahama, l'ex-président qui veut reprendre les rênes du pouvoir

AFP

Niger: "Baba" Tandja, figure adulée qui avait voulu s'accrocher au pouvoir

Niger: "Baba" Tandja, figure adulée qui avait voulu s'accrocher au pouvoir

crise

AFP

En Centrafrique, la crise sécuritaire s'ajoute

En Centrafrique, la crise sécuritaire s'ajoute

AFP

Crise politique en RDC: la maison Kabila tremble sur ses bases

Crise politique en RDC: la maison Kabila tremble sur ses bases

AFP

Crise politique en RDC: après les "humiliations", Tshisekedi veut un nouveau gouvernement

Crise politique en RDC: après les "humiliations", Tshisekedi veut un nouveau gouvernement