mis à jour le

C’est nous les femmes qui sommes les premières visées par la dictature

Lu sur Facebook ce papier signé Jolanare Jo . L’auteur parle des nouvelles restrictions envisagées à imposer aux femmes tunisiennes si elles veulent voyager .Elle raconte son histoire.
Au passage de police à l’aéroport je demande à l’agent si l’histoire de l’autorisation était vraie. Elle me répond que oui pour les femmes se rendant au Maroc en Algérie en Libye et en Turquie.
Je lui demande où est la circulaire ? Elle me répond c’est juste ta3limet, des instructions. Elle me fait tu n’as pas ramené d’autorisation de ton père ? » je lui dis « ça ne va pas? Depuis quand je voyage avec l’autorisation de mon père ou de mon mari ?
Ken 7ajti bi jihed el nike7 rani jehedet fi tounes. El a9rabouna awla bel m3rouf.« 
Elle me fait: » tu es mariée? Haw mouch maktoub haram flen »… je lui dis « manich mokemla rani. »
Elle se met à rire et me dit « mella comme tu es mariée tu peux passer misselech on va faire une exception. C’est surtout pour les jeunes femmes célibataires.
J’ai demandé à un autre agent qui me l’a confirmé. Je lui ai demandé pourquoi ce n’est pas encore officiel? Il m’a dit que ça va le devenir dans les jours qui suivent.
Ce qui se passe est très grave si on se tait on pourra dire adieu à notre liberté de circuler. Tout le monde sait que les lois anti-terroristes ont toujours servi de prétexte pour asseoir les dictatures et c’est nous les femmes qui sommes visées par cette restriction. Il faut alerter les médias et se mobiliser en urgence!

Rappelons à ce propos qu’au mois d’avril dernier Mme Sana Ghenima, a posté sur sa page Facebook son méfait avant de prendre son avion qu'elle a failli rater: « Bonjour à tous, je suis dans l'avion, je viens d'embarquer et le policier m'a demandé pour la 1ere fois de ma vie: est ce que votre mari est au courant et consentant ? J'ai crié au scandale ce qui l'a arrêté net ! Affaire à suivre...» Ennahdha, qui dirige le gouvernement tunisien depuis octobre 2011, est régulièrement accusé d'orchestrer une islamisation rampante de la société et d'avoir pour objectif de limiter les droits des femmes.

Le 26 mars 2013 dernier, le site d'investigation Nawaat a révélé l'existence d'une unité sécuritaire parallèle à l'aéroport Tunis-Carthage appelée « Ouled Ech-chikh ( enfants du cheikh )  , liée au mouvement islamiste Ennahdha au pouvoir.

Avec ces agissements et ces intimidations qui viennent de l'autorité policière , la Tunisie s'engouffre doucement mais sûrement dans les cavernes obscures du wahabisme prôné par R.Ghannouchi , Laârayedh et complices ,Ben Jeddou ,ministre de l'intérieur à leur tête .

Chariâa dans les hôtels ,chariâa dans les aéroports ...La machine est en marche et il faut l'arrêter pour sauver la Tunisie

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

femmes

AFP

Tchad: onze opposants libérés, des femmes interdites de rassemblement

Tchad: onze opposants libérés, des femmes interdites de rassemblement

Droits des femmes

Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales

Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales

AFP

Kenya: "Est-ce halal?" demandent des femmes sur la contraception

Kenya: "Est-ce halal?" demandent des femmes sur la contraception

dictature

AFP

Tunisie: reprise des auditions des victimes de la dictature

Tunisie: reprise des auditions des victimes de la dictature

AFP

Tunisie: la parole de nouveau aux victimes de la dictature

Tunisie: la parole de nouveau aux victimes de la dictature

AFP

Victimes de la dictature en Tunisie: de la colère, des larmes et des questions

Victimes de la dictature en Tunisie: de la colère, des larmes et des questions