mis à jour le

Sucre cristallisé : le gouvernement autorise l'importation de 20.000 tonnes

Le gouvernement a autorisé l'importation d'un quota de 20.000 tonnes de sucre cristallisé d'ici à novembre prochain, pour éviter des tensions sur le marché national de cette denrée, a annoncé jeudi Matar Lakh, secrétaire général du ministère du Commerce, de l'Industrie et du Secteur informel.

Cette mesure a été prise à l'issue d'une réunion des responsables du ministère de tutelle avec les importateurs.

La rencontre a enregistré la participation d'agents des Douanes, de la Compagnie sucrière sénégalaise (CSS), de membres de l'Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (UNACOIS), de représentants des associations de consommateurs et des importateurs de sucre.

Les trois quarts du quota, soit 15.000 tonnes, seront attribués aux importateurs de sucre enregistrés en 2013, selon M. Lakh. Le reste - 5.000 tonnes - est constitué d'"un quota de sécurité", a t-il ajouté.

La Direction du commerce intérieur (DCI) avait autorisé au début du mois d'août l'importation d'un quota de 10.000 tonnes de sucre cristallisé, jusqu'au 15 septembre prochain.

Selon son chef, Ousmane Mbaye, la CSS, "la source locale en termes d'offres", a un stock qui en train de ''s'épuiser", ce qui justifie l'autorisation d'importation de 20.000 tonnes de sucre.

"Si les engagements sont respectés par les importateurs, il n'y aura pas d'inquiétude", a-t-il dit, relevant que "le non-respect des engagements aura des impacts sur le marché" national du sucre.

Le 18 juin dernier, le ministère du Commerce, de l'Industrie et du Secteur informel annonçait que ''des mesures de régulation [avaient] été prises, afin de permettre l'écoulement" d'un stock de 14.580 tonnes de sucre en souffrance au port de Dakar.

Ces mesures concernaient aussi 3.107 tonnes en cours d'importation, selon le ministère, qui signale que ces mesures n'étaient pas de nature à "compromettre la distribution du sucre local de la CSS".

Il avait aussi décidé de ''la poursuite de la suspension de la délivrance des déclarations d'importation de produits alimentaires (DIPA) pour les importations de sucre cristallisé, jusqu'à l'épuisement du stock de sucre local".

Le ministère avait autorité "le déblocage immédiat du stock ayant déjà supporté les droits de douane, ainsi que celui déjà déclaré en entrepôt fictif".

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

sucre

Adil Alifriqui - Lemag

Boulif : Le Maroc a claqué 33 milliards de dollars pour subventionner les prix de pétrole, du blé et du sucre

Boulif : Le Maroc a claqué 33 milliards de dollars pour subventionner les prix de pétrole, du blé et du sucre

Adil Alifriqui - Lemag

Boulif : Le Maroc a claqué 33 milliards de dollars pour subventionner les prix de pétrole, du blé et du sucre

Boulif : Le Maroc a claqué 33 milliards de dollars pour subventionner les prix de pétrole, du blé et du sucre

Nabil

 Surveillance des prix du sucre : Le ministère De l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat veille au grain

Surveillance des prix du sucre : Le ministère De l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat veille au grain

gouvernement

AFP

Algérie: le gouvernement présente son "plan d'action" économique et social

Algérie: le gouvernement présente son "plan d'action" économique et social

AFP

Centrafrique: accord entre le gouvernement et les groupes armés

Centrafrique: accord entre le gouvernement et les groupes armés

AFP

Burkina/procès du gouvernement Compaoré: la Haute cour sursoit

Burkina/procès du gouvernement Compaoré: la Haute cour sursoit