mis à jour le

Syrie : il n'y aura pas de certitude avant des semaines

Les experts de l'ONU sur les armes chimiques feront un premier "compte rendu oral" au secrétaire général Ban Ki-moon dès leur retour de Syrie, mais les conclusions finales devront attendre des analyses en laboratoire pratiquées en Europe, selon les Nations unies jeudi. Le "compte rendu oral" sera fait par le chef des inspecteurs, Aake Sellström, a précisé un porte-parole de l'ONU, Farhan Haq.
Les échantillons recueillis par les enquêteurs sur place seront transmis à des laboratoires en Europe pour analyse, conformément à la procédure prévue par la convention sur l'interdiction des armes chimiques. Ces analyses pourraient prendre des semaines, a laissé entendre le porte-parole. Les experts doivent quitter la Syrie samedi matin, de même que la haute représentante de l'ONU pour le désarmement Angela Kane, qui se trouve à Damas depuis quelques jours, et M. Ban a "écourté" sa visite à Vienne pour rentrer à temps à New York, où il devrait arriver jeudi soir, a expliqué M. Haq.
"Le secrétaire général s'attend à recevoir un compte rendu oral et ensuite, quand les analyses en laboratoire seront terminées, ils (les experts) fourniront un compte rendu final", a déclaré le porte-parole. Ce dernier a refusé de dire si le rapport oral préliminaire contiendra des éléments probants sur l'utilisation d'armes chimiques en Syrie. Il n'a pas non plus voulu préciser la localisation des laboratoires européens.

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

Syrie

AFP

Les dessous du pacte de Lafarge avec le groupe Etat islamique en Syrie

Les dessous du pacte de Lafarge avec le groupe Etat islamique en Syrie

AFP

Mondial-2018: l'Argentine doit se reprendre, la Syrie pour un nouvel exploit?

Mondial-2018: l'Argentine doit se reprendre, la Syrie pour un nouvel exploit?

AFP

Ces réfugiés étrangers qui restent en Syrie malgré la guerre

Ces réfugiés étrangers qui restent en Syrie malgré la guerre