mis à jour le

Le Tartour décide le sud du pays

Le Tartour de Carthage vient d’ ordonner ce jeudi 29 août ,la création de zones militaires « tampons » dans le sud de la Tunisie, aux frontières avec la Libye et l’Algérie, pour lutter selon le communiqué contre le terrorisme.
Selon le ministre tunisien de la Défense , Rachid Sabbagh « La nécessité de la création de ces zones a été dictée par la situation actuelle afin de combattre toutes les menaces pesant sur le pays », en particulier « le trafic d’armes » et le « terrorisme ».
Sabbagh n’a cependant donné aucune précision géographique autre que « le sud de la Tunisie » indiquant toutefois que cette mesure a été prise pour un an et que toute personne souhaitant se rendre dans ces zones devra obtenir des autorisations spéciales.
La Libye, qui peine à mettre en place une armée et une police depuis la chute du régime du colonel Mouammar Kadhafi, a proposé aujourd’hui à la Tunisie de déterminer une « stratégie de sécurité commune destinée à sécuriser » les frontières.
Le ministre libyen des Affaires étrangères Mohamed Abdelaziz a dit ainsi vouloir « mettre fin au trafic des produits subventionnés, des armes et à la fuite de terroristes à partir de la Libye vers la Tunisie ou le contraire ».

Conseil au Tartour : Nettoyez devant votre porte . Le terrorisme dont vous parlez est financé et soutenu par les islamistes d’Ennahdha avec lesquels vous coopèrez

Ecoutez Sabbagh

pays

AFP

Kenya: Uhuru Kenyatta investi président d'un pays divisé

Kenya: Uhuru Kenyatta investi président d'un pays divisé

AFP

Le village natal de Mugabe en deuil de l'enfant du pays

Le village natal de Mugabe en deuil de l'enfant du pays

AFP

Kiir accuse le Soudan d'être une "source d'armes" utilisées dans son pays

Kiir accuse le Soudan d'être une "source d'armes" utilisées dans son pays