mis à jour le

Entre refus et obéissance des populations

Suite aux inondations du 1er septembre 2009 qui ont causé d'énormes dégâts et fait quelque 150 000 sinistrés, le gouvernement burkinabè, pour prévenir d'éventuelles situations du genre, a déclaré certaines zones de la capitale, inondables. Les habitants de ces zones devront être délogés et conduits vers des trames d'accueil plus sûres, avec des mesures d'accompagnement à la clé. Mais, quatre ans après, l'on constate que seul le bornage des zones concernées est effectif. Le déguerpissement, lui, tarde encore à (...) - La Une

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

refus

Actualités

Refus de Sanogo de comparaître : Quand un général se braque !

Refus de Sanogo de comparaître : Quand un général se braque !

Rodolph TOMEGAH

Evangelos Patoulidis: A 12 ans, ce petit prodige dit non au Barça !

Evangelos Patoulidis: A 12 ans, ce petit prodige dit non au Barça !

Rodolph TOMEGAH

MC Alger: Nabil Maâloul n’en veut pas

MC Alger: Nabil Maâloul n’en veut pas

populations

AFP

Algérie: le M'zab, creuset de tensions entre populations berbères et arabes

Algérie: le M'zab, creuset de tensions entre populations berbères et arabes

AFP

Ebola: des "incompréhensions" toujours

Ebola: des "incompréhensions" toujours

AFP

Nigeria: face

Nigeria: face