mis à jour le

Le dispositif de riposte gagne en puissance

Points: 
Le Centre des données sur les risques climatiques est opérationnel
Quatre Canadair viennent renforcer les moyens déployés chaque été

La violence et les dégâts de l’incendie de forêt de cet été à Amskroud dans la région d’Agadir ont marqué les esprits. Abdeladim Lhafi, Haut commissaire aux eaux et forêts estime que le Maroc a amélioré ses capacités de gestion des incendies de forêt. Il y a plus de moyens et de coordination entre les intervenants, dit-il. Entretien.

Légende Image: 

Abdeladim Lhafi, Haut commissaire aux eaux et forêts: «Amskroud est un cas exceptionnel. Nous étions face à une forêt formée à 80% de thuya, une espèce qui retient le feu et donc difficile à traiter»

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources