mis à jour le

Croissance, crise, protestations… comment le monde va-t-il se rééquilibrer?<br>Par Michael Spence

Pour cette  rentrée,  l’incertitude est à l’ordre du jour – et pas seulement en Europe. Des mouvements de protestation largement imprévus en Turquie et au Brésil ont remis en question la durabilité économique et sociale de la croissance des marchés émergents. Les incendies dans les usines de vêtements au Bangladesh ont soulevé de nouvelles questions concernant la gouvernance des chaînes d’approvisionnement mondiales.

Légende Image: 

Michael Spence a reçu le prix Nobel d’économie en 2001,  en même temps que George Akerlof et Joseph  Stiglitz (que nos lecteurs suivent régulièrement dans les colonnes de L’Economiste). Le prix leur a été attribué pour leurs travaux sur «l’information asymétrique», qui, entre autres, empêche le fonctionnement idéal des marchés.  Spence est actuellement professeur d’économie à la Stern School of Business de l’Université de New York et Senior Fellow de la Hoover Institution

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources