mis à jour le

Déplacés

Les responsables du Projet d'appui et d'accompagnement des populations déplacées à Mopti (PAADMO) ont effectué le 24 août, au village d'enfants SOS de Socoura, une seconde distribution de denrées de première nécessité aux populations déplacées résidant en 5è Région. 78250 tonnes de riz, 9100 tonnes de haricot et 2740 litres d'huile végétale ont ainsi été distribués à plus de 7200 personnes composant 1034 ménages. Cette distribution intervient un mois après le lancement officiel du PAADMO et la première distribution gratuite de produits alimentaires à ces populations déplacées du fait des violences.

La journée a aussi été mise à profit pour lancer les activités de deux autres composantes du projet : le volet nutrition et la prise en charge psychologique des enfants.

Les cérémonies couplées ont été présidées par le préfet du cercle de Mopti, Yaya Diallo, président du comité de pilotage du projet, et se sont déroulées en présence de Ousmane Konaté et Sambaly Traoré, représentants respectivement le directeur national des villages SOS d'enfants du Mali et le conseil d'administration de l'association malienne des villages d'enfants S0S.

On notait aussi la présence du 3ème adjoint du maire de Mopti, Barké Aly Bah, et de celui de Socoura, Moussa Tamboura, les membres du comité de pilotage du projet, les représentants des services techniques régionaux et locaux, des ONG, le personnel du VESOS de Socoura, de nombreux invités et bénéficiaires. La sécurité a été assurée par la MINUSMA.

A la suite de l'adjoint du maire de Socoura, le coordinateur du projet, Gaoussou Traoré, a remercié tous les partenaires techniques, gouvernementaux et non étatiques pour la sollicitude dont le PAADMO est l'objet de leur part. Les quantités de vivres à distribuer sont calculées sur la base des normes de la ration alimentaire nécessaire à la satisfaction des besoins caloriques (2.100 k cal) par personne et par mois soit 15 kg de riz, 1,8 kg de haricot et 0,6 l d'huile, a-t-il expliqué.

Il a aussi annoncé que les 175 ménages absents lors de la première distribution en raison du scrutin du 28 juillet dans leurs localités, recevront leurs dotations au cours de la présente distribution. Gaoussou Traoré a évoqué les dispositions prises par le projet pour le rapatriement de 1.200 personnes déplacées qui le souhaitent vers leurs localités d'origine.

Le président du comité de pilotage, Yaya Diallo, a remercié l'Association malienne des villages d'enfants SOS et ses partenaires tout comme les habitants de Sévaré et Socoura qui dans un élan désintéressé ont offert le gîte et le couvert aux compatriotes fuyant les zones d'insécurité. Cependant, a-t-il souligné, la bienveillance des organisations humanitaires et l'hospitalité des populations d'accueil ne doivent pas faire oublier la nécessité et le bonheur d'un retour dans les localités d'origine.

Après le lancement de la 2è session de distribution de produits alimentaires, la délégation s'est rendue au camp des déplacés de Sévaré installé à la Résidence des chauffeurs pour le coup d'envoi des activités de la composante du projet portant sur la nutrition. Ce volet, logé au camp des déplacés, dépiste et prend en charge les enfants, les femmes enceintes et celles allaitantes déplacées victimes de malnutrition.

Dans l'après-midi, avec un enthousiasme intact, les responsables du PAADMO, les autorités locales, les notabilités de Sévaré et de nombreux déplacés ont rallié Banquétaba, un quartier populaire de Sévaré, pour y inaugurer l'espace ami des enfants. La cérémonie consacrait également le démarrage des activités de la composante III dédiée à la prise en charge psychologique des enfants déplacés.

Centre d'expression, d'écoute et d'orientation des enfants, cet espace, financé à plus de 8 millions de Fcfa, répond au manque de structures d'encadrement, d'écoute et de prise en charge des problèmes des enfants et de loisirs. En plus de l'écoute et de l'orientation, le site propose de manière inclusive aux enfants  une gamme variée de loisirs comme des jeux de plein air (balançoire, balancelle, toboggan, babyfoot), des jeux en salle (jeux vidéos, films d'enfants, télévision, peinture, musique, jeux de cartes éducatives), des activités sportives (volley-ball, football, gymnastique) et des activités culturelles (contes, légendes, chansons populaires, jeux traditionnels).

Un match de football a opposé une équipe du quartier d'accueil Banquétaba à celle de l'espace ami des enfants dont le coup d'envoi a été donné par le président du comité de pilotage du projet, Yaya Diallo.

D. COULIBALY

AMAP-Mopti

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

deplaces

AFP

Soudan: Béchir appelle les déplacés du Darfour

Soudan: Béchir appelle les déplacés du Darfour

AFP

Niger: N'Gagam ou "le petit enfer" pour les réfugiés et déplacés de Boko Haram

Niger: N'Gagam ou "le petit enfer" pour les réfugiés et déplacés de Boko Haram

AFP

Niger: N'Gagam ou "le petit enfer" pour les réfugiés et déplacés de Boko Haram

Niger: N'Gagam ou "le petit enfer" pour les réfugiés et déplacés de Boko Haram

Mopti

AFP

Mali : 72 morts dans l'accident de pirogue dans la région de Mopti

Mali : 72 morts dans l'accident de pirogue dans la région de Mopti

La Rédaction

Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire

Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire

La Rédaction

Mopti : A COUTEAUX TIRES

Mopti : A COUTEAUX TIRES

assistance

Lefaso.net

Non assistance à population en danger dans la province du Tuy (Houndé)

Non assistance à population en danger dans la province du Tuy (Houndé)

group promo consulting

Une assistance psychologique aux ex-otages d’Atoute Badiate

Une assistance psychologique aux ex-otages d’Atoute Badiate

Actualités

Afrique du Sud: Nelson Mandela placé sous assistance respiratoire, Jacob Zuma à son chevet

Afrique du Sud: Nelson Mandela placé sous assistance respiratoire, Jacob Zuma à son chevet