mis à jour le

Moussa Mara interpellé

Moussa Mara,

Le jeune maire de la commune IV, Moussa Mara brillamment élu à ce poste par les populations de sa commune tarde à concrétiser les différentes promesses tenues lors de son élection. Aujourd’hui, les résidents de la commune IV se demandent ce qui a changé dans leur localité. Ce ne sont pas les populations du quartier de Lassa qui diront le contraire. Elles attendent toujours la construction d’un centre d’Etat civile digne du nom. En effet, l’ancien bâtiment de la SOMIEX transformé en mairie est vieillissant et se localise sur un site étroit sans parking. Ce vieux local a de la peine à contenir les cérémonies de mariages.  Aussi, les populations attendent du fils de Joseph Mara, l’électrification du quartier, comme promis lors de sa campagne électorale.          

 

IBK chez le chérif de Nioro hier

Le président de la République élu, Ibrahim Boubacar Kéïta s’est rendu hier mardi tôt le matin chez le Cherif de Nioro. Selon des sources concordantes, en entreprenant cette visite, il s’agissait pour IBK d’aller  remercier ce leader religieux pour  son appui lors de la dernière présidentielle. Car faut-il le rappeler, le guide des Hammalahistes avait appelé à  soutenir le candidat du RPM dès le premier tour du dernier scrutin présidentiel. Il faut surtout souligner qu’avant de se rendre à Nioro du Sahel, IBK avait fait le déplacement à N’Djamena au Tchad pour remercier son homologue Idriss Deby, dont le pays avait engagé le plus gros contingent africain dans le nord du Mali pour lutter contre les groupes obscurantistes.

 

Le gouvernement doit aider la presse à dénoncer la corruption, la magouille et le népotisme …

Telle est la proposition faite au nouveau président IBK par l’ingénieur statisticien économiste, Sidiki Guindo. C’était lors de sa dernière rencontre avec la presse pour remercier celle-ci de l'avoir accompagner dans la publication des résultats de ses sondages.  Pour ce jeune malien installé à Dakar pour ses études et ses consultations, le gouvernement doit accorder une subvention spéciale à la presse privée pour qu'elle  ouvre ses colonnes hebdomadairement  aux citoyens victimes de magouille, de corruption ou de népotisme dans l’administration afin de dénoncer les faits et les auteurs nommément.  Il est convaincu qu’une telle procédure permettra de réduire considérablement les mauvais comportements des agents des services publics qui se sont payés par les citoyens pour des services auxquels ils sont salariés.

 

Les Aigles basketteurs menacés avant leur départ

Avant leur départ pour la capitale économique ivoirienne où se déroule l’Afrobasket 2013,  les basketteurs de l’équipe nationale ont été menacés par le ministre des sports. Raison invoquée, ils ont voulu boycotter la compétition à cause des primes de qualification.  Ces basketteurs avaient exigé des primes à hauteur d’un million de FCFA par joueur alors que la fédération avait promis 500 000 FCFA comme prime de qualification. Ce qui a créé du rififi entre les joueurs et la fédération. Face à cette situation, le ministre des sports a tapé du point sur la table en les menaçant de sanction si jamais ils refusaient de se rendre à Abidjan.  Malgré leur présence dans la capitale ivoirienne, les aigles basketteurs ont déshonoré le Mali tout entier. Pour preuve, ils ont fait quatre sorties et ont enregistré autant de défaite.

     Rassemblées par la Rédaction

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé