mis à jour le

Premier déplacement d’IBK : Pourquoi le Tchad et pas la France ?

TCHAD (Alwihda) – Le premier déplacement d’un chef d’Etat nouvellement élu est toujours symbolique, à la grande surprise , ce n’est pas la France qu’Ibrahim Boubacar Keïta a choisi mais le Tchad. Le lendemain de sa victoire aux élections maliennes, plusieurs médias français avaient annoncés qu’il se rendrait sous peu et très « certainement » en France.
La présidence du Tchad n’a pas masqué sa joie en affirmant qu’IBK « a réservé au Tchad sa première sortie à l'étranger avant son investiture à la magistrature suprême [...] Il est venu exprimer toute sa reconnaissance à son homologue Déby, au peuple tchadien et à son armée pour le sacrifice suprême consenti au nord Mali « .
Au Tchad comme au Mali, on précise bien que c’est la visite post-investiture, le protocole français semble précis à ce sujet, à défaut du tapis rouge ! Ainsi, tout porte à croire que le premier déplacement à compter de l’investiture sera la France.
Bamako a eut échos des critiques d’ingratitudes largement relayés par la presse tchadienne. Si les résultats du baccalauréat 2013 laissent indifférent, le Tchad est en tout cas jaloux du mérite de guerre.
(Alwihda Info) Rédigé par Djamil Ahmat - 28 Août 2013 modifié le 28 Août 2013

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

Tchad

AFP

Terrorisme: Cazeneuve au Tchad sur le front antijihadiste

Terrorisme: Cazeneuve au Tchad sur le front antijihadiste

AFP

Le Tchad sous haute tension

Le Tchad sous haute tension

AFP

Disparition de militaires au Tchad : Paris demande une enquête

Disparition de militaires au Tchad : Paris demande une enquête

France

Politique

Le «pèlerinage d'Alger» d'Emmanuel Macron

Le «pèlerinage d'Alger» d'Emmanuel Macron

AFP

Non-lieu en France dans une enquête sur le génocide au Rwanda

Non-lieu en France dans une enquête sur le génocide au Rwanda

AFP

Aux tirailleurs sénégalais, la France reconnaissante 50 ans après

Aux tirailleurs sénégalais, la France reconnaissante 50 ans après