mis à jour le

Liberia: 25.000 candidats échouent

L'Université du Liberia (UL, publique) vient d'annoncer un taux d'échec impressionnant: aucun des 25.000 candidats à l'examen d'entrée dans cet établissement n'a obtenu les points minimum requis et la faculté a dû revoir à la baisse ses critères, ce qui a permis de repêcher 1.600 candidats. 

"Aucun des 25.000 candidats qui se sont inscrits au concours d'entrée n'a obtenu les points exigés", a déclaré mercredi à l'AFP Ansu Sonii, un des vice-présidents de l'UL basée à Monrovia.

L'annonce de cet échec massif - une première dans l'histoire du pays - a ému la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf, qui a effectué mardi une visite surprise sur le campus, où elle a abordé la question avec les responsables universitaires, selon un communiqué diffusé par la présidence libérienne.

Lors de cette visite, le président de l'UL, Dr. Emmet Dennis, a confirmé à Mme Sirleaf l'échec intégral à l'issue des premiers tests.

Face à ces résultats, a-t-il indiqué, les responsables universitaires ont décidé, "après une longue délibération", de revoir à la baisse les points minimum requis, sans succès.

"Encore une fois, personne n'a atteint le score" fixé, a ajouté Dr Dennis. Une troisième grille d'évaluation a permis de repêcher 1.600 candidats, qui commenceront le mois prochain les cours, a-t-il dit.

Pour Mme Sirleaf, citée dans le communiqué, cet échec massif représente une situation "embarrassante" pour le pays et devrait pousser à considérer l'éducation comme une "urgence nationale" au Liberia.

"Le problème, ce n'est pas seulement de réussir ou être admis à l'examen pour les candidats. Le problème, ce sont les écoles" où ils ont été auparavant formés, "donc, nous devons aller dans ces lycées, ces écoles élémentaires et voir ce qui fait défaut et ce que nous devons faire pour y remédier", a-t-elle affirmé.

Il existe quelques établissements privés d'enseignement supérieur et une autre petite université publique au Liberia, mais c'est à l'UL que sont formés environ 90% des étudiants inscrits dans le pays.

AFP

Ses derniers articles: RD Congo: nouveaux affrontements entre forces de sécurité et une milice  Kinshasa: un journaliste relâché après six heures de détention  L'ancien avion A340 de Ben Ali vendu