mis à jour le

COUPLE - Au nom de l'amour

Mariés pendant soixante-cinq ans, Ruth et Harold Knapke se sont quittés à onze heures l'un de l'autre, le 11 août dernier.

Ruth et Harold Knapke sont restés mariés pendant 65 ans. Dans la chambre de leur maison de retraite à Dayton, dans l'Ohio, ils se sont éteints l'un après l'autre, à onze heures d'écart seulement. Leur fille a rapporté au quotidien "Dayton Daily News" que son père s'était accroché à la vie avec une volonté de fer, défiant sa santé mauvaise, pour qu'il puisse accompagner sa bien-aimée dans l'au-delà. "Un dernier acte d'amour".

Harold est finalement parti le premier, mais son épouse l'a suivi quelques heures plus tard. "Nous croyons qu'il souhaitait l'accompagner de cette vie vers la suivante, et il l'a fait", raconte Margaret Knapke, la fille du couple.

Les Knapke se connaissaient depuis l'enfance. Ils ont eu six enfants. Ils sont morts le 11 août à l'âge de 89 et 91 ans. Ils ont été inhumés. Ensemble, naturellement.


Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

couple

AFP

Génocide rwandais: aux assises, le rude combat du couple Gauthier

Génocide rwandais: aux assises, le rude combat du couple Gauthier

AFP

Burkina Faso: un couple d'Autrichiens enlevés par des inconnus

Burkina Faso: un couple d'Autrichiens enlevés par des inconnus

AFP

Madagascar: perpétuité pour les deux assassins d'un couple de Français

Madagascar: perpétuité pour les deux assassins d'un couple de Français

nom

AFP

Comores: le nom du futur président entre les mains de 6.000 électeurs

Comores: le nom du futur président entre les mains de 6.000 électeurs

AFP

En Libye, des tombes sans nom dans le cimetière des migrants noyés

En Libye, des tombes sans nom dans le cimetière des migrants noyés

AFP

Burkina: une avenue de Ouagadougou baptisée au nom du journaliste assassiné Norbert Zongo

Burkina: une avenue de Ouagadougou baptisée au nom du journaliste assassiné Norbert Zongo