mis à jour le

France Télévisions va dégraisser massivement

Le président du groupe audiovisuel public “France Télévisions”, Rémy Pflimlin, a annoncé mardi un plan de départs volontaires prévoyant jusqu’à 600 suppressions d’emplois nettes.

Il s’agit du “plus bas niveau d’emploi depuis 2007″, a souligné, lors d’un point de presse, le secrétaire général du groupe, Martin Ajdari, rappelant qu’un vaste plan d’économies avait été lancé en 2012 au sein de “France Télévisions” à cause des restrictions budgétaires et de la baisse des recettes publicitaires.

Le plan de départs volontaires, qui sera présenté au comité d’entreprise en octobre prochain, permettra de réduire les dépenses annuelles de 275 millions d’euros en 2015 par rapport aux prévisions initiales, a-t-il précisé.

“Tout en préservant nos missions, l’ensemble de France Télévisions sera associé à cet effort”, y compris les programmes, l’information et les dépenses de fonctionnement, a-t-il expliqué.

Le budget annuel de “France Télévisions”, basé essentiellement sur les recettes de la redevance audiovisuelle, est d’environ 2,5 milliards d’euros, mais le groupe pâtit de la baisse de ses recettes publicitaires, liée notamment à la “stratégie commerciale très agressive de ses concurrents”.

Par ailleurs, “France Télévisions” a réaffirmé l’importance d’investir dans le numérique, considéré comme une priorité par son président. Le groupe, qui consacre à ses investissements dans le numérique 55 à 60 millions d’euros par an, soit 2,3 % de son budget, va notamment lancer une nouvelle plateforme pour les programmes jeunesse, qui complètera son dispositif numérique.

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

France

AFP

La France prête

La France prête

AFP

Niamey:

Niamey:

AFP

Au Niger et au Tchad, la France veut repérer les réfugiés déterminés

Au Niger et au Tchad, la France veut repérer les réfugiés déterminés