mis à jour le

Comment y croire

Je rentre de la campagne où les élections n'ont aucune, alors aucune, résonance. Quand on n'évite pas de parler des affaires nationales, on s'en remet à Dieu pour résoudre les problèmes, tellement le sentiment d'impuissance face à l'énormité du problème met le citoyen à l'écart de tout pouvoir d'agir. Voter ? Moi, influencer le cours de l'histoire ? Pfff... Peu y croient. Je vous avoue que ça m'a inquiétée car je voyais la caravane de la propagande venir. Musique, nouvelles têtes, grosses bagnoles, cadeaux (...) - Editorial