mis à jour le

Algérie Poste: la nouvelle grille des salaires appliquée en octobre avec effet rétroactif de juillet 2013

Le directeur général d'Algérie Poste (AP), Mohamed  Laid Mahloul, a assuré mardi à Alger que la nouvelle grille des salaires de  l'entreprise "sera appliquée dès octobre prochain avec effet rétroactif à partir  de juillet 2013".    "L'application de la nouvelle grille des salaires, contenue dans la  convention collective des travailleurs d'Algérie Poste, signée le 10 juin dernier,  sera effective à partir d'octobre prochain avec un effet rétroactif de juillet  2013", a indiqué M. Mahloul lors d'une conférence de presse.          La direction de l'entreprise et le partenaire social "sont tombés d'accord  sur un rappel de trois mois parce que la convention collective des travailleurs  de l'entreprise est entrée en vigueur en juillet dernier", a-t-il précisé.          M. Mahloul a, d'autre part, indiqué que les employés d'AP en exercice  entre janvier 2008 et le 30 juin 2011, y compris ceux admis à la retraite  ou décédés, avaient bénéficié d'un rappel de 25% du salaire de base de la grille  alors en vigueur (grille de salaires de 2008).          "Deux tranches de ce rappel de 30.000 DA chacune ont été versées à  ces travailleurs pour faire face aux dépenses du mois de Ramadan et de la rentrée  scolaire. Le restant leur sera versé en fonction de la situation financière  de l'entreprise", a-t-il expliqué, notant qu'Algérie Poste est en contact avec  les ayants droits s'agissant des travailleurs décédées.           Par ailleurs, le premier responsable d'AP a qualifié d'"illégale" la  grève déclenchée la semaine passée au niveau de la Grande Poste d'Alger avant  de s'étendre notamment à des bureaux de poste dans la wilaya de Tizi Ouzou.          "Nous n'avons pas été en situation de grève car les procédures légales  pour déclencher une grève n'ont pas été respectées. Nous avons plutôt enregistré  des arrêts de travail dans certains bureaux de poste", a relevé M. Mahloul qui  a écarté toute poursuite judiciaire contre les travailleurs "grévistes".            Il a assuré, dans ce sens, qu'Algérie Poste n'avait enregistré aucune  perte financière suite à cet arrêt de travail.          Sur un autre plan, M. Mahloul a annoncé qu'il allait procéder, en  septembre prochain, à un mouvement à la tête de certaines directions d'Algérie  Poste, soulignant au passage que "le taux d'encadrement d'AP doit être sensiblement  amélioré" et qu'un processus a été déclenché dans ce sens.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

Algérie

AFP

Maroc et "argent du haschich": Rabat rappelle son ambassadeur en Algérie

Maroc et "argent du haschich": Rabat rappelle son ambassadeur en Algérie

AFP

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d'organes

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d'organes

AFP

Crash d'Air Algérie en 2014: la compagnie Swiftair mise en examen en France

Crash d'Air Algérie en 2014: la compagnie Swiftair mise en examen en France

nouvelle

AFP

Centrafrique: 26 morts, le sud-est dans une nouvelle spirale de violences

Centrafrique: 26 morts, le sud-est dans une nouvelle spirale de violences

AFP

Kenya: la nouvelle élection présidentielle en quatre questions

Kenya: la nouvelle élection présidentielle en quatre questions

AFP

Centrafrique: nouvelle accusation de viol contre des Casques bleus

Centrafrique: nouvelle accusation de viol contre des Casques bleus

Salaires

AFP

Nigeria: les fonctionnaires en guerre contre les salaires impayés

Nigeria: les fonctionnaires en guerre contre les salaires impayés

AFP

Mugabe tient l'Occident responsable du non paiement des salaires des fonctionnaires

Mugabe tient l'Occident responsable du non paiement des salaires des fonctionnaires

AFP

Mauritanie: le président Aziz annonce une hausse des salaires des fonctionnaires

Mauritanie: le président Aziz annonce une hausse des salaires des fonctionnaires