mis à jour le

Parti Socialiste- Khalifa Sall soupçonné de travailler pour le départ de Tanor

La succession d'Ousmane Tanor Dieng à la tête du parti socialiste est agitée depuis un certain temps. Des jeunes, et pas des moindres ont fait les frais de leur opiniâtreté à réclamer son départ. Malick Noel Seck a été exclu, Youssouph Mbow et quelques jeunes mis en garde. Khalifa Sall est un prétendant sérieux pour le remplacer, mais des caciques du parti accusent le maire de Dakar d'être derrière ces jeunes qui s'agitent. En attestent les propos d'un membre du bureau politique, dans les colonnes du journal Libération " Nous sommes nombreux à penser qu' il (Khalifa Sall) est trop pressé; qu'il n'est pas assez neutre dans cette affaire avec des sorties de Jean ou de Paul demandant que notre secrétaire général quitte la tête du parti. Surtout que, ce qui se dit au Ps, est que ceux qui attaquent Ousmane Tanor Dieng sont le plus souvent vus comme des proches de Khalifa Sall." Poursuivant ses propos, ce responsable qui a parlé sous le couvert de l'anonymat fait remarquer : " Même s'il faut reconnaitre que Khalifa Sall a le profil pour succéder à Tanor, nous voulons que cela se fasse dans les règles de l'art et non par des attaques commanditées. Il a l'expertise politique pour diriger le Ps, mais il est un peu pressé et use de procédés peu recommandables ". Ne doutant pas de la compétence du Maire de Dakar, le membre du bureau politique du Ps témoigne : " Le parti veut et travaille pour qu'il ait un second mandat comme maire de la capitale car il fait un excellent boulot et va battre tous les record en termes de réalisation et de gestion transparente".

REWMI.COM/MK


Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye