mis à jour le

Cosmétiques : ces produits de beauté qui vous font du mal

Le magazine français "60 millions de consommateurs" a passé en revue les produits de consommation courante contenant des substances toxiques.

Dans son édition de septembre publié lundi 26 août, le magazine 60 millions de consommateurs dresse la liste de 100 produits de consommation courante qui contiennent des produits nocifs. Aliments, lingette, crèmes..., Selon l'étude de l'Institut national de la consommation, toutes les familles de produits peuvent contenir des substances qui peuvent avoir un impact sur la santé.

Les conservateurs utilisés dans la cosmétique posent problème. En cause : les parabens, susceptibles de dérégler le système hormonal. Il existe plusieurs types de paraben. Ceux qui inquiètent le plus, les butyl- et propyl-parabens, se retrouvent dans plusieurs produits à usage féminin. Mais aussi dans des dentifrices.

Son substitut, le MIT pour méthylisothiazolinone, n'est pas plus inoffensif. Utilisé comme conservateur, il peut provoquer des allergies, allant de l'eczéma, à des réactions plus invalidantes.

Plus grave : les lingettes pour bébés sont potentiellement toxiques, à cause du phénoxyéthanol qu'elles contiennent. Une substance "suspectée d'être, à fortes doses, toxique pour la reproduction et pour le développement." Des études l'ont démontré sur des animaux. L'Agence nationale de sécurité des médicaments en France préconise de ne plus l'utiliser dans les produits destinés au siège pour les enfants âgés de moins de 3 ans.

Quant à vous, messieurs, vous ne regarderez plus jamais pareil votre bombe de mousse à raser. Le triclosan qu'elle contient est actuellement en cours de réévaluation par les autorités sanitaires européennes. Cet agent antibactérien pourrait, à usage répété, favoriser des résistances aux antibiotiques. De plus, des recherches sur les animaux ont montré qu'il peut agir sur la contraction musculaire, ce qui amène à s'interroger sur ses possibles effets sur l'homme.

En résumé :

On trouve ces substances dans à peu près tous les produits cosmétiques : crèmes nourrissantes pour le corps, crèmes dépilatoires, crèmes hydratantes, gels anticellulite, fonds de teint, mousses à raser. Sont aussi concernés plusieurs dentifrices de marque Colgate et Sanogyl. Les compositions pour enfants, tels que le Bubble Gum et Tom&Jerry, en contiennent aussi. Evitez aussi les lingettes bébés des marques Nivea, Pampers et Disney Carrefour Kids. Enfin, les mousses à raser Avène, Cible, ou encore No Bacter sont déconseillées.

A lire aussi : Alimentation : ces produits du quotidien peuvent vous tuer Hygiène : ces produits d'entretien dangereux pour votre santé

The post Cosmétiques : ces produits de beauté qui vous font du mal appeared first on Algérie Focus.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

cosmétiques

[email protected] (Josiane TCHAKOUNTE)

Des produits cosmétiques contrefaits saisis

Des produits cosmétiques contrefaits saisis

Actualités

Libération provisoire de responsables du FPI : Simples mesures cosmétiques ou  réelle volonté de  réconciliation ?

Libération provisoire de responsables du FPI : Simples mesures cosmétiques ou réelle volonté de réconciliation ?

Actualités

Libération provisoire de responsables du FPI : Simples mesures cosmétiques ou  réelle volonté de  réconciliation ?

Libération provisoire de responsables du FPI : Simples mesures cosmétiques ou réelle volonté de réconciliation ?

beauté

AFP

Soufisme: quand l'art dévoile la beauté divine

Soufisme: quand l'art dévoile la beauté divine

AFP

Kenya: les albinos ont leur concours de beauté pour  lutter contre les préjugés

Kenya: les albinos ont leur concours de beauté pour lutter contre les préjugés

Beauté

Le «grossifesse», la mode dont les Ivoiriennes sont folles

Le «grossifesse», la mode dont les Ivoiriennes sont folles