mis à jour le

Syrie: L'Occident au pied du mur

«Quand le gaz réchauffe l'option de l'intervention», titrions-nous notre Commentons l'événement du lundi 26 août 2013 pour camper le décor du changement d'attitude de la communauté internationale à propos de la guerre en Syrie. Aujourd'hui l'éventualité de l'intervention militaire se précise et d'ici là, les canons de la marine militaire américaine risquent de tonner depuis la Méditerranée. Malgré la centaine de milliers de morts, les puissances occidentales n'avaient pas jusque-là manifesté leur volonté d'intervenir militairement dans la crise syrienne, retenus certainement par des soucis géostratégiques, appréhendant de détruire le fragile équilibre régional dans une zone qui, pour un rien, pourrait se transformer en poudrière : y cohabitent en effet des nations comme Israël, la Palestine et l'Iran, qu'il faut manipuler avec des précautions d'alchimiste.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

mur

L'Essor

Coupe de la confédération : Le stade malien dos au mur

Coupe de la confédération : Le stade malien dos au mur

Actualités

 Vidéo : Un palestinien pirate le mur de Marck Zuckerberg pour montrer une faille dans FB

Vidéo : Un palestinien pirate le mur de Marck Zuckerberg pour montrer une faille dans FB

Actualités

Egypte: la diplomatie américaine au pied du mur

Egypte: la diplomatie américaine au pied du mur