mis à jour le

Liquidités: L’été encore tendu pour les banques

Points: 
Hausse de la pression sur les ressources
Augmentation de la circulation fiduciaire, paiement des dividendes... principales raisons
Le refinancement auprès de la Banque centrale s'est accentué

Déjà serrées au niveau des ressources, les banques doivent composer l’été avec deux facteurs de pression supplémentaires. D’abord, la hausse de la circulation fiduciaire creuse un peu plus le déficit de liquidité du système. Elle a atteint 167 milliards de DH à fin juin selon les dernières statistiques de Bank Al-Maghrib. Sur les trois dernières années, la circulation fiduciaire a augmenté de 4,8 milliards de DH en moyenne entre juin et septembre.

Légende Image: 

Source: Bank Al-Maghrib
Les avances à 7 jours de BAM ressortent en moyenne à 52,6 milliards de DH depuis le début du mois contre 47,2 milliards de DH sur les sept premiers mois de l’année suite à l’aggravation du déficit de liquidités des banques. La pression sur les ressources du système monte d’un cran durant la période estivale. Une période qui coïncide avec la distribution des dividendes par les sociétés cotées. La circulation fiduciaire y est également plus importante

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

banques

AFP

Maroc: les banques islamiques autorisées

Maroc: les banques islamiques autorisées

AFP

La Banque centrale du Nigeria réadmet les banques sur le marché international des changes

La Banque centrale du Nigeria réadmet les banques sur le marché international des changes

Finance

Peut-on (encore) se passer des banques au quotidien en Tunisie?

Peut-on (encore) se passer des banques au quotidien en Tunisie?