mis à jour le

Syrie: Vers un scénario Kosovar?

Points: 
Londres veut contourner le Conseil de sécurité, la Russie maintient la pression
Armes chimiques : Les experts de l'ONU interrompent leur mission après des tirs

LES Britanniques prennent le dossier syrien en mains. William Hague, chef de la diplomatie, a estimé hier lundi 26 août que l’usage (présumé) d’armes chimiques en Syrie dans l’attaque du 21 août menée par le régime près de Damas justifiait une réaction «possible» sans l’aval du Conseil de sécurité de l’ONU.

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources