mis à jour le

Le Sénégal et la Namibie signent des accords sur l’agriculture, la santé, le tourisme, l’industrie et l’environnement

OSHANA (Namibie) - Le chef de l'Etat, Macky Sall, est en visite en Namibie depuis vendredi. Le Sénégal et ce pays ont signé des accords dans le domaine de l'agriculture, de la santé, du tourisme et de l'environnement. Le peuple et les autorités namibiennes n'ont pas oublié les actes de solidarité du Sénégal durant leur lutte de libération contre la colonisation sanctionnée par leur indépendance, le 21 mars 1990.

Depuis leur arrivée à Oshakati, capitale de la région Nord du pays, samedi 24 août à 11 heures, le chef de l'Etat, Macky Sall, et la délégation qui l'accompagne, sont au centre de toutes les attentions de leurs hôtes namibiens. Le président de la République a salué l'action de ses prédécesseurs, Léopold Sédar Senghor, Abdou Diouf et Abdoulaye Wade. Il a exprimé sa reconnaissance au peuple namibien pour tous ces honneurs. «Nous avons mené de front cette lutte pour la libération. Nous devons mener celle d'aujourd'hui, en raffermissant nos liens de coopération et de soutien mutuel dans les domaines économiques», a-t-il indiqué, au cours de la première séance de travail qui a réuni les deux délégations.

Les échanges ont été marqués du sceau du pragmatisme. Des accords ont été signés dans les domaines de la santé (la Namibie a un déficit de personnel d'encadrement), de l'agriculture, de l'environnement, du tourisme et de l'industrie. La Namibie qui abrite l'un des plus grands déserts du monde a un territoire quatre fois plus grand que le Sénégal pour une population moins nombreuse que celle de Dakar. Ce pays est confronté surtout à des problèmes d'eau.

La Journée des Héros de la lutte de libération, célébrée aujourd'hui, sera un grand moment d'hommage et de reconnaissance du peuple namibien au peuple sénégalais. «Le Sénégal fait partie de l'histoire de la Namibie», a témoigné le président Hifikepunye Pohamba, lors du banquet offert en l'honneur du président Macky Sall, premier chef d'Etat étranger reçu avec tant d'honneurs en cette partie rurale de la Namibie d'où est partie la lutte de libération menée par la Swapo et son chef charismatique, Dr Sam Nujoma.

Un banquet exceptionnel, vingt-et-un coups de canon, l'hymne du Sénégal exécuté par deux fois en chaque occasion, en présence de tout le gratin des autorités namibiennes, dont le vice-président, le président de l'Assemblée nationale, le président de la Commission nationale, etc. La cérémonie est rehaussée par la présence de Sam Nujoma, leader de la lutte de libération, élevé par l'Assemblée nationale au rang de Père de la Nation.

L'évènement s'est déroulé à 900 km de Windhoek, la capitale, dans un paysage qui rappelle le Ferlo par sa sécheresse et sa faible démographie. Le président Pohamba a rappelé que lui-même et Sam Nujoma, ainsi que d'autres figures de la lutte pour l'indépendance, se déplaçaient dans le monde avec le passeport diplomatique sénégalais. Le Sénégal, a-t-il ajouté, multipliait les initiatives diplomatiques à l'Onu et à l'Oua pour la Namibie. Dès 1973, notre pays avait autorisé l'ouverture, à Dakar, du bureau de la Swapo en Afrique de l'Ouest. Des bourses avaient été accordées aux exilés namibiens qui bénéficiaient également du statut diplomatique. Le 26 août était consacré, par le Sénégal, comme la Journée de solidarité à la lutte du peuple namibien.

Des religieux namibiens qui officiaient à Mbour, Fatick et Gandiaye ont pris part au banquet. Les membres de la délégation présidentielle sont perçus ici comme des vétérans de la guerre de libération de la Namibie. «Nous sommes fiers du Sénégal pour son soutien à la Namibie, nous sommes fiers de ce peuple frère africain pour sa stabilité et sa tolérance religieuse», a déclaré le président Pohamba. Le Sénégal et la Namibie sont décidés à faire front face aux nouveaux défis, après la vaillante victoire contre le colonisateur. Les deux délégations poursuivront leurs séances de travail à Windhoek.

Le Soleil

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

Sénégal

AFP

CAN: pas de miracle pour l'Algérie, qui laisse Tunisie et Sénégal passer en quarts

CAN: pas de miracle pour l'Algérie, qui laisse Tunisie et Sénégal passer en quarts

AFP

CAN: l'Algérie démunie et sortie par un solide Sénégal

CAN: l'Algérie démunie et sortie par un solide Sénégal

AFP

CAN: le Sénégal qualifié, Tunisie relancée, Algérie en danger

CAN: le Sénégal qualifié, Tunisie relancée, Algérie en danger

Namibie

AFP

Interdiction de vente de stocks d'ivoire en Afrique australe

Interdiction de vente de stocks d'ivoire en Afrique australe

espèce menacée

Un chasseur américain abat un rhinocéros noir qu'il avait gagné le droit de tuer aux enchères

Un chasseur américain abat un rhinocéros noir qu'il avait gagné le droit de tuer aux enchères

AFP

La Namibie décorne ses rhinocéros noirs pour prévenir le braconnage

La Namibie décorne ses rhinocéros noirs pour prévenir le braconnage