mis à jour le

Kilifeu de Y en a marre :

Ahmed Khalifa Niasse ne soupçonne pas Kilifeu d'entretenir une relation suspect avec sa femme. En tout cas c'est ce qu'il a fait comprendre à l'opinion. Seulement il accuse le rappeur d'avoir contribué à briser son ménage avec le femme " qu'il aime tant et qu'il souhaiterait gardé à ses cotés". Le " y en a mariste" aurait appelé Yaye Fatou (Mme Niasse) à 3 heures du matin. Suffisant pour que Mr Niass l'accuse de briseur de ménage. Le rappeur, interpellé sur ces accusations dira : « j'ai entendu ces accusations en même temps que les autres sénégalais! », refusant toute explication.

REWMI.COM

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

accusations

AFP

Libye et Sarkozy: soupçons et accusations mais pas de preuves

Libye et Sarkozy: soupçons et accusations mais pas de preuves

AFP

Darfour: l'ONU appelle le Soudan

Darfour: l'ONU appelle le Soudan

AFP

Soudan du Sud: l'armée loyaliste rejette les accusations de meurtres et de viols

Soudan du Sud: l'armée loyaliste rejette les accusations de meurtres et de viols

mème

AFP

Ghana: briguer la présidence de l'Etat, même en fauteuil roulant

Ghana: briguer la présidence de l'Etat, même en fauteuil roulant

AFP

Soudan du Sud: l'accord de paix doit avancer, même sans Riek Machar

Soudan du Sud: l'accord de paix doit avancer, même sans Riek Machar

AFP

Côte d'Ivoire: un incendie tue six membres d'une même famille

Côte d'Ivoire: un incendie tue six membres d'une même famille

temps

AFP

Dopage: le président kényan demande du temps et se dit optimiste pour les JO

Dopage: le président kényan demande du temps et se dit optimiste pour les JO

AFP

Le temps d'un festival, le Mali meurtri rêve d'une renaissance culturelle

Le temps d'un festival, le Mali meurtri rêve d'une renaissance culturelle

AFP

Lancement de la chaîne Africanews, en ligne dans un premier temps

Lancement de la chaîne Africanews, en ligne dans un premier temps