mis à jour le

Réaction du maire de Ouagadougou à propos du sit-in

"Il s'agit bel et bien d'une première. Mais, je suis aussi étonné. Il ne s'agit pas d'une mesure de la commune de Ouagadougou. Il s'agit d'une mesure de l'Etat. Et la taxe de résidence est payée par chaque agent du public comme du privé, qui a un emploi et qui vit dans la ville de Ouagadougou. Chaque année, vous vous souviendrez que, par moments, vous recevez des avis à tiers-détenteurs qui vous invitent à payer. Par moments, il arrive qu'on vous rappelle que vous devez payer les années antérieures. (...) - Société & culture

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

maire

AFP

Niger: révocation du maire de Niamey

Niger: révocation du maire de Niamey

AFP

Législatives au Sénégal: la Cour suprême refuse la liberté provisoire au maire de Dakar

Législatives au Sénégal: la Cour suprême refuse la liberté provisoire au maire de Dakar

AFP

Sénégal: des milliers de manifestants pour la libération du maire de Dakar

Sénégal: des milliers de manifestants pour la libération du maire de Dakar

Ouagadougou

AFP

Attentat de Grand-Bassam: un des cerveaux, chef de l'attaque

Attentat de Grand-Bassam: un des cerveaux, chef de l'attaque

AFP

Burkina: Ouagadougou veut relancer la vie nocturne

Burkina: Ouagadougou veut relancer la vie nocturne

AFP

Ouagadougou vit

Ouagadougou vit

sit-in

AFP

Tunisie: accord pour mettre fin

Tunisie: accord pour mettre fin

AFP

A Vintimille, sit-in pacifique de migrants qui souhaitent entrer en France

A Vintimille, sit-in pacifique de migrants qui souhaitent entrer en France

AFP

Togo: sit-in de journalistes pour exiger la libération d’un confrère

Togo: sit-in de journalistes pour exiger la libération d’un confrère