mis à jour le

Afrobasket masculin : MODIBO NIAKATE,

Trois matches et autant de défaites, voilà le parcours de la sélection nationale lors de la phase de poule de l'Afrobasket masculin 2013 à Abidjan. Un bilan qui n'honore pas notre pays, surtout quand on sait que la sélection nationale est présente à ce niveau depuis 12 ans. Après la défaite 87-77 contre le Congo lors de la troisième et dernière journée de la phase initiale, le capitaine des Aigles, Modibo Niakaté a décidé de rompre le silence. Visiblement déçu par la déroute de l'équipe à Abidjan, Modibo Niakaté n'écarte plus l'hypothèse de mettre un terme à sa carrière internationale. «Moi je suis dans cette équipe nationale depuis 12 ans maintenant. J'ai donné le meilleur de moi même pendant toutes ces années. Mais il faut le dire que sur le plan organisationnel de ces deux dernières il y a eu trop de problèmes. Et si les choses n'évoluent pas rapidement moi je ne reviendrais plus en équipe nationale», a ainsi martelé le capitaine des Aigles après la défaite contre le Congo. «Comment peut-on expliquer la disqualification de certains joueurs après que ces derniers aient à tous les stages de préparation. Cela veut dire que depuis la fin des éliminatoires, le secrétariat n'a pas travaillé sur certains dossiers. Il y a aussi des problèmes d'argent, de motivation, de respect et surtout d'assurances», regrette l'international malien. Le capitaine des Aigles, Modibo Niakaté est-il sincère ou cherche-t-il une porte de sortie ? La deuxième hypothèse semble la plus plausible quand on sait que la sélection nationale a manqué de motivation et d'engagement tout au long de la phase de poules. «Comparativement aux équipes on est conscient qu'on n'a pas vraiment le niveau. Mais ce n'est pas du jour au lendemain qu'on prépare une compétition. On ne prend pas l'ascenseur pour chercher le succès mais plutôt l'escalier. Autrement dit, on ne doit pas sauter les étapes. Quand dans une sélection vous n'avez personne qui vous respecte, qu'il n y a aucune considération pour les joueurs et lorsqu'il n y a pas de motivation vous n'allez nulle part. Malheureusement c'est le cas de cette équipe et on ne peut s'en prendre qu'à nous mêmes», conclura Modibo Niakaté. Face au Congo supposé être l'équipe la plus faible du groupe, les Aigles ont encore déçu plus d'un supporter malien. Non seulement, le capitaine Modibo Niakaté et ses coéquipiers n'ont pas réussi à marquer leurs premiers points du tournoi, mais les protégés du coach José Ruiz ont encore étalé beaucoup de lacunes, tant sur le plan défensif que sur le plan offensif. Battue 87-77 par les néophytes congolais, la sélection nationale termine bon dernier du groupe et n'a plus rien à espérer de l'Afrobasket.

Envoyés spéciaux

D. COULIBALY

A. SISSOKO

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

afrobasket

Benoit DOSSEH

Afrobasket 2015 : Le pays hôte connu en janvier

Afrobasket 2015 : Le pays hôte connu en janvier

Steven LAVON

Organisation Afrobasket féminin 2015: Un critère de FIBA-Afrique menace la Côte d’Ivoire

Organisation Afrobasket féminin 2015: Un critère de FIBA-Afrique menace la Côte d’Ivoire

Benoit DOSSEH

Afrobasket U 16 féminin : Neidy Ocuane MVP, l’ensemble des distinctions

Afrobasket U 16 féminin : Neidy Ocuane MVP, l’ensemble des distinctions